Selon Frost & Sullivan, les sociétés de services financiers visent l'excellence opérationnelle avec une approche Bot en tant que différentiateur. Cela créé des opportunités de croissance grâce aux chatbots et l'automatisation robotique des processus.

À l'heure où l'industrie des services financiers est confrontée à des coûts croissants et à une faible satisfaction de la clientèle, les robots sont de plus en plus déployés pour améliorer la productivité et l'expérience client. Des technologies de pointe telles que l'analyse de données ou BDA (Big Data Analysis), le machine learning, l'intelligence artificielle et la Blockchain changent drastiquement la façon dont les services financiers sont fournis et utilisés, affirme le cabinet d’étude.

En effet, au fur et à mesure que les applications cèdent la place aux robots, on peut s'attendre à une transition de l'interaction transactionnelle à l'interaction conversationnelle entre les fournisseurs de services financiers et leurs clients. Les bots permettent aux clients d'utiliser le canal de leur choix et de s'engager selon leur convenance, assurant ainsi de meilleurs services et la satisfaction des clients.

1

Collaborer pour créer un écosystème de robots

Les bots sont agnostiques et peuvent être déployés sur des sites Web, des téléphones portables, des systèmes organisationnels internes, des applications de messagerie et des réseaux sociaux.

Cependant, le rapport met en garde contre les inconvénients que sont l'ambiguïté de la réglementation, l'absence de normes et la fragmentation du marché, qui entravent une croissance rapide. Pour exploiter les opportunités d'un tel marché, les entreprises doivent collaborer pour créer un écosystème de robots qui peut les aider à se développer, à promouvoir des réglementations favorables et à lancer des solutions innovantes et spécifiques à leur secteur.

2

Mettre en place une véritable stratégie collective

L'adoption des robots par les sociétés de services financiers est en hausse, et les possibilités de croissance sont nombreuses. Il faudra cependant mettre concevoir une véritable stratégie commune en mettant en place :

  • des robots verticaux spécifiques équipés de capacités permettant de répondre à des exigences réglementaires et de conformité rigoureuses,
  • des plateformes de bot qui permettent une plus large gamme de services et de produits pour les clients et qui peuvent facilement gérer la montée en charge,
  • des options qui permettent le déploiement en nuage et sur site, compte tenu de la sensibilité des données des services financiers,
  • des partenariats pour élargir la gamme de produits et la clientèle,
  • et enfin, assurer la sécurité des données.

Les caractéristiques disruptives des robots sont leur rapidité d'exécution et leur capacité à répondre avec précision aux requêtes. Ils peuvent également gérer efficacement les tâches répétitives, ce qui crée des opportunités pour l'automatisation robotique des processus (RPA) et des chatbots qui répondent immédiatement aux clients.

« Des solutions faciles à déployer et des robots verticaux préconçus sont susceptibles d'avoir un impact significatif sur l'industrie », conclut le rapport.

Source : Frost & Sullivan

AUCUN COMMENTAIRE