Selon IDC, les dépenses mondiales dans les TIC s'élèveront à près de 4 trillions (milliers de milliards) de dollars en 2018, stimulées les services cloud, les logiciels et l'infrastructure informatique hybride.

Moteur de l’économie mondiale et du progrès économique, les TIC (Technologies de l’Information et des Communications) vont continuer d’enregistrer une forte progression, qui selon les analystes d’IDC devrait se maintenir à un rythme élevé voire s’accélérer au cours de prochaines années.

L’investissement des entreprises va continuer de stimuler la croissance, les dépense mondiales dans les TIC devraient s’approcher des 4 trillions (milliers de milliards) de dollars en 2018.

Au sein de ce vaste domaine, les dépenses IT devraient atteindre 2,16 trillions de dollars, principalement attribuables aux dépenses des entreprises et des consommateurs pour les appareils, les applications, l’outsourcing IT et la sous-traitance axée sur les projets.

Télécoms, infra, applications et outsourcing

Les dépenses de télécommunications devraient atteindre 1,5 trillion de dollars, 95% du total étant consacré aux services de télécommunications fixes et mobiles.

Les téléphones mobiles seront le segment le plus important des dépenses technologiques, avec près de 500 Md$, suivis par les données mobiles (400 Md$) et la téléphonie mobile  (400 Md$).

Le marché de la consommation (grand public), estimé à plus de 1,5 trillion de dollars, devrait connaître la plus faible croissance (1,2%). 80 % de ces dépenses devraient aller aux équipements et services télécoms mobiles.

Quatre industries -  banque, industrie ‘discrète’, télécommunications et services professionnels – devraient cumuler 900 milliards de dollars de dépenses. Elles investiront massivement dans les applications, l'infrastructure, l’outsourcing (115 Md$ pour les banques) et les services de télécommunications (85 Md$ pour les achats d’infrastructure).

Les dépenses des entreprise

50% des dépenses dans les TIC proviendront des très grandes entreprises. Poursuivant leur stratégie de transformation numérique, elles concentreront la majorité de leurs dépenses sur l’outsourcing des IT, la sous-traitance axée sur les projets, les applications et l'infrastructure.

Les PME ne représenteront que 7 % des dépenses dans les TIC, principalement dans les télécoms fixes et mobiles, et dans les équipements matériels informatiques et bureautiques, et peu dans les applications et l’outsourcing.

Quant aux moyennes et grandes entreprises, leurs dépenses devraient être équilibrées entre les différentes catégories technologiques.

Image d’entête 489868776 @ iStock TCmake_photo

AUCUN COMMENTAIRE