Que vous soyez entreprise britannique évoluant en Europe ou entreprise européenne ayant des clients en Grande-Bretagne, Brexit va nécessiter de gérer la disruption et de planifier les processus de sortie.

Après le choc du vote et les premières analyses politico-économiques, voici que se profile la grande question que doivent se poser en interne les organisations présentes des deux côtés du Channel : comment planifier la sortie imposée par le Brexit ?

Pour répondre à cette question, il faut énoncer la problématique : comment face à une perturbation majeure utiliser l’architecture d’entreprise pour planifier volontairement la suppression des processus business existants, les applications, les technologies, les solutions, les compétences des personnes, en plus de l’entreprise et du paysage IT ?

La réponse serait proche de celle apportée dans deux autres domaines clés et courants pour la DSI : l’optimisation des coûts, et les fusions, acquisitions et cessions. Le Gartner a déduit de ces réflexions un tableau du processus Brexit en 4 phases que nous reproduisons ci-dessous.

Four-Phases-of-Brexit-2

Un bon point de départ pour dépasser les interrogations autour de Brexit et passer dans une démarche d’intégration de la révolution britannique en partie opposée à l’Europe. Il est temps de laisser la place aux architectes d’entreprise qui vont travailler sur leurs stratégies, aux planificateurs, et aux décideurs pour la gestion et les inévitables investissements.

Source : Philip Allega, analyste du Gartner Image d’en-tête 82520341 @ iStock Guingm

AUCUN COMMENTAIRE