Si la majorité des entreprises considère que l’adoption de pratiques agiles accroît leur réactivité et leur permet de se démarquer de la concurrence, elles ne sont que 12% à tirer pleinement parti de l’adoption globale de pratiques agiles.

S’il est un consensus au sein des entreprises, c’est bien celui de l’agilité. Selon une étude récente de CA Technologies, les deux tiers des organisations considèrent que les entreprises agiles sont les mieux placées pour s’adapter rapidement à l’évolution dynamique de leurs marchés. Pour simplifier, les pratiques agiles accroissent la réactivité.

D’ailleurs, il suffit de se concentrer sur les résultats attendus des pratiques agiles pour se dire « mais pourquoi ne les ont-elles pas adoptées plus tôt ? ».

Les bénéfices de l’agilité

Les entreprises estiment que l’agilité offre :

  • 84% - une capacité accrue de saisir plus rapidement de nouvelles opportunités, d'agir et de bénéficier d’un net avantage sur la concurrence ;
  • 65% - de meilleurs taux de satisfaction et de rétention de clientèle ;
  • 58% - une hausse de la productivité et de la rétention du personnel ;
  • 57% - une réduction des coûts ;
  • 54% - un ascendant plus marqué sur la concurrence.

Quant à celles qui l’ont adoptée, elles affirment que l’agilité est essentielle pour :

  • 51 % - réduire les crises et fausses alertes ;
  • 47 % - accroître l’efficacité des processus ;
  • 47 % - renforcer la visibilité sur les différentes équipes.

S’ajoutent à cela la collaboration transverse, l’expérience et la satisfaction client, et l’alignement entre planification et investissements.

La réalité est-elle aussi optimiste sur l’agilité ?

Ce que l’étude révèle, ou vient confirmer, c’est que l’agilité est encore bien loin de se révéler aussi efficace que l’on veut bien l’affirmer. Ainsi, 12% seulement des organisations tirent pleinement parti de l’adoption globale de pratiques agiles et peuvent prétendre être entièrement engagées sur la voie de l’agilité !

Un résultat dénote, cependant, le manque de compétences ou de confiance vis-à-vis du processus sont considérés comme des problèmes relativement insignifiants...

Source : Etude « Business Agility throughout the Enterprise », menée par Gatepoint Research pour CA Technologies

AUCUN COMMENTAIRE