L'investissement dans la cybersécurité demeure une priorité absolue pour la plupart des organisations. Les dépenses mondiales en matériel, logiciels et services liés à ce domaine devraient atteindre 103,1 milliards de dollars cette année, soit une augmentation de 9,4 % par rapport à 2018.

Selon la dernière étude d’IDC, le secteur de la cybersécurité continue à progresser. Son taux de croissance annuel composé (TCAC) serait de 9,2 % au cours de la période de prévision 2018-2022. Ce marché pourrait atteindre 133,8 milliards de dollars en 2022.

Pour IDC, il n’y a pas de raison que ce rythme ralentisse, car toutes les entreprises, y compris l’industrie, ont décidé de renforcer leur niveau de protection afin de contrer les différentes menaces numériques.

Dans le détail, ce rapport indique que trois secteurs vont accentuer leurs investissements cette année : les banques, la fabrication discrète et les États (administrations). Trois autres industries (fabrication de procédés, services professionnels et télécommunications) verront chacune leurs dépenses dépasser les 6 milliards de dollars cette année.

Le secteur des télécommunications deviendra le quatrième secteur en matière d’investissements dans la sécurité informatique en 2022.

Les solutions dédiées à la surveillance et à la protection des SI (dont les SOC), en interne ou externe, représenteront cette année le principal investissement des organisations.

USA et Chine : les deux premiers marchés

Le deuxième poste d’investissements sera celui du matériel de sécurité réseau (pare-feu, technologies de détection et de prévention des intrusions). La multiplication des fuites de données massives et des attaques APT (Advanced Persistent Threat) sont les principales raisons qui incitent les organisations à déployer des solutions défensives et proactives.

Enfin, les entreprises miseront aussi sur les services d'intégration et les logiciels de sécurité des terminaux fixes et mobiles.

Concernant la répartition géographique, le principal marché reste bien sûr les  États-Unis avec des dépenses qui devraient atteindre 44,7 milliards de dollars en 2019. Le second marché sera la Chine. Les dépenses en matière de sécurité par  l'État (ou les administrations locales), les télécommunications et le gouvernement central représenteront 45 % du total. Le Japon et le Royaume-Uni sont les deux autres marchés les plus importants.

Les grands comptes représenteront les deux tiers des dépenses liées à la sécurité de l’IT en 2019. Les moyennes et petites entreprises dépenseront ensemble près de 26 milliards de dollars en solutions de sécurité en 2019.

Source : IDC.com

AUCUN COMMENTAIRE