Les cyberattaques ciblant la chaîne logistique ne cessent de se multiplier, tout particulièrement en Europe dans le secteur des entreprises et des services professionnels.

Si la finance et les nouvelles technologies continuent d’occuper la tête du Top 3 des secteurs les plus ciblés par les cyberattaques, la troisième place revient aujourd’hui au secteur des entreprises et des services professionnelles. Ainsi la chaîne logistique a subi 10ù des attaques de ransomware au niveau mondial, et même 20 % pour la seule zone Europe EMEA.

DD1

L’Europe en point de mire du ransomware

L’Europe occupe une place particulière, qui subit moins les attaques de type spyware, trojan (chevaux de Troie) ou virus par rapport au reste du monde. En revanche, elle attire principalement les ransomwares (rançongiciels), qui affichent 29 % des attaques sur la zone EMA contre une moyenne mondiale de seulement 7 %. Européens et Africains sont-ils plus vulnérables aux pratiques mafieuses du chantage ? Nous ne serions pas loin de le croire.

DD2

Alors qu’ils n’occupaient que 1 % du volume global des malwares lors de la précédente étude de 2016, le volume des ransomwares a enregistré une progression de 350 %. Il est vrai que plus on part bas et plus la progression semble spectaculaire. Ajoutons à cela que 45 % des ransomwares détectés étaient apparentés à Locky et 30 % à Wannacry, et que avec 75 % du volume global ces deux rançongiciels ont fait un carton plein.

Services professionnels et logistique en point de mire

Si le domaine du jeu demeure, historiquement et de loin la première cible des cybercriminels (20%), la chaîne logistique et des services professionnels occupent désormais la seconde place avec 17 % de ‘part de marché’. Ils y ont délogé les services financiers, qui sont passés de 22 % en 2016 à 5 % en 2017. Les lourds investissements consentis dans la cybersécurités par ce domaine, tandis que l’industrie se croyant éloignée du tumulte accuse un retard, expliquent en partie cette évolution.

DD3

Les entreprises sont devenus une cible privilégiée pour le vol de secrets de fabrication et de propriété intellectuelle, mettant potentiellement en danger les entreprises et leurs données clients et partenaires.

Source : Executive Guide de Dimension Data pour le rapport « 2018 Global Threat Intelligence Report » de NTT Security

Image d’entête 685880602 @ iStock solar22

AUCUN COMMENTAIRE