… à qui il manque encore des réponses, qui ne tiennent pas à l'organisation, parfaite, de l'évènement, mais à la faiblesse des offres des fournisseurs, qu'ils soient présents ou absents ! Il ne vous a pas échappé que la mobilité occupe une place de premier plan dans la transformation digitale des organisations. La quatrième édition de ROOMn, les rencontres d'affaires Mobilité et Digital, est opportunément venue le rappeler, à la satisfaction des décideurs IT invités et que nous avons rencontrés, venus chercher des réponses à leurs interrogations, tant en matière de mobilité que de sécurité en mobilité, ce qui n'est pas une mince affaire, vous en conviendrez.

Une organisation sans faille

Mais soulignons tout d'abord l'efficacité d'une organisation quasi parfaite, que nous qualifierons de bien rodée puisqu'elle est proche de celle des Assises de la Sécurité, ce qui n'est pas peu dire. Cette origine, associée au cadre prestigieux de Monaco et du Grimaldi Forum, en fait un évènement que première importance, amené à devenir incontournable. On aurait pu, en revanche, regretter le ton quelque peu trop sécuritaire imposé par certains partenaires de la manifestation, mais cette problématique est si importante qu'elle trouve naturellement sa place ici, ce qui donc n'a pas troublé les DSI. Il ne devrait pas être envisageable de lancer un projet de mobilité sans évoquer en préalable la sécurité. C'est pourtant ce qui se déroule régulièrement, avec des entreprises qui lancent leurs projets et les applications en se disant que la problématique de la sécurité sera résolue après. Quant elle n'est pas considérée comme relevant des opérateurs. C'est poourtant l'affaire de tous !

Les trous dans l'offre des fournisseurs

Le sujet est particulièrement sensible lorsque l'on évoque l'Internet des Objets. Peu de DSI cependant l'ont évoqué devant nous, l'IoT est encore pour la majorité des entreprises, et contrairement au discours des analystes, du domaine des idées, avant de passer aux projets. En revanche, si certains fournisseurs affirment disposer de solutions pour répondre aux attentes liées aux objets connectés, les DSI demeurent sceptiques face à un domaine qui semble leur faire peur et pourrait bien focaliser leurs craintes dans les années à venir. Ce qui explique probablement le succès de certains acteurs spécialisés dans les outils de monitoring et d'audit, avec leurs outils EMM (Enterprise Mobile Management) ou SAM (Software Asset Management) qui ont en partie tenu la vedette auprès de nombre de DSI, parfois à la surprise de leurs éditeurs qui ne s'attendaient pas à un tel succès ! Mais revenons à cette édition de ROOMn. Certains DSI que nous avons rencontrés émettent une critique : si leur offre est technologique, les éditeurs se montrent dans l'incapacité de traiter les problèmes d'usages. Tout le monde admet que l'humain demeure le maillon faible. Cette situation est accentuée par les nouveaux et la multiplication des usages. Reste dans l'esprit des DSI à trouver les solutions pour s'en protéger. Comme toujours dans ce type d'évènement, les keynotes et tables ronde se sont révélées particulièrement intéressantes et ont retenu l'attention. Là encore la critique porte sur des fournisseurs qui confondent l'échange recherché sur des usages et des pratiques avec le catalogue de leurs offres. Sur le modèle des rencontres d'affaires, trop de commercial nuit aux ventes et vient ternir l'image de l'entreprise qui pratique de type de discours. Nous pensions que ce message avait acquis depuis longtemps, mais à chaque fois la même critique revient.

Le retour des dinosaures

Dernière remarque des DSI concernant la quatrième édition de ROOMn, le retour des dinosaures. Et plus particulièrement celui de deux géants historiques de l'informatique. Le premier, Intel, a marqué les esprits avec sa gamme de processeurs pour l'IoT. Plus étonnamment, le second, Microsoft, a été apprécié pour la diversité et la qualité de ses hardwares. Plus précisément de ses tablettes sous Windows 10. Car du coté de Windows Phone, l'éditeur semble plutôt jouer les abonnés absents, un comble pour un évènement consacré à la mobilité ! Dans les prochains jours, nous publierons les interviews vidéo de DSI sur leurs enjeux en matière de mobilité que nous avons réalisés lors de ROOM 2016.

AUCUN COMMENTAIRE