Selon l’étude de Markets and markets, le marché mondial des serveurs privés virtuels devrait passer de 2,4 milliards de dollars l’an passé à 5,0 milliards de dollars d'ici 2023, avec un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 15,3 %.

L’adoption d’un hyperviseur présente des atouts majeurs aux yeux des DSI : réduction des coûts d'infrastructure, meilleure efficacité opérationnelle, personnalisation, évolutivité, meilleur contrôle… Chaque entreprise peut y trouver un intérêt pour un déploiement agile.

Mais la virtualisation n’est plus réservée aux grands comptes. En adoptant le cloud pour transformer leurs processus métier, les PME stimulent aussi la demande sur le marché des serveurs privés virtuels selon Markets and markets.

La prise de conscience croissante des avantages du VPS et le développement des activités des fournisseurs mondiaux dans le segment des PME devraient doper la croissance de ce secteur.

L’un des principaux avantages du VPS (Virtual Private Server) est la possibilité d’accéder au système d’exploitation complet. Les permissions root et administrateur n’étant pas restreintes, chaque utilisateur peut le configurer à sa guise.

art

Cette enquête confirme que les entreprises utilisent le VPS pour leurs applications Windows et Linux. Linux VPS étant doté d'une fonction multi-tenancy, l'allocation des ressources, comme les comptes de messagerie ou l'espace disque, peut être paramétré plus facilement.

La facilité d’usage de Linux VPS est l’une raisons pour lesquelles ce segment devrait fortement augmenter selon Markets and markets.

art2

Concernant la répartition géographique, l'Asie-Pacifique représentera le principal marché. Markets and markets note que l'émergence de nombreuses startups sur le marché des VPS dans cette région devrait être le principal moteur de ce marché.

La Chine, le Japon et l'Inde afficheront un potentiel important pour les fournisseurs mondiaux de VPS.

Source : Markets and markets

AUCUN COMMENTAIRE