Dans son étude « FTTH: A Strategic Game-Changer for Telcos », l’IDATE DigiWorld s’est intéressé à l’impact des réseaux de fibre optique sur les modèles économiques des opérateurs. Si le FTTH accentue le risque de désintermédiation, il génère aussi de nouvelles opportunités pour ces derniers, notamment dans le B2B.

Le déploiement des réseaux de fibre optique jusqu’au domicile (FTTH) bat son plein, même si son coût reste plus élevé que d’autres types de réseaux. Selon l’observatoire de l’IDATE, le FTTH est en passe de s’imposer comme technologie privilégiée pour l’accès Internet très haut débit. « En Europe, les objectifs de la Gigabit Society mentionnent explicitement le FTTH comme objectif pour la couverture du plus grand nombre de foyers possible d’ici à 2025 » observe ainsi le Think Tank spécialisé dans les technologies. « Les opérateurs ayant axé leurs déploiements sur d’autres technologies tendent de plus en plus à présenter ces décisions comme des étapes intermédiaires vers la conversion de leur réseau au FTTH. »

Les opérateurs n’ont plus le monopole sur les contenus grand public

Tandis que de plus en plus de consommateurs accèdent au très haut débit, les services de contournement (OTT) se développent : des plateformes comme Netflix, Amazon Prime Video ou Molotov TV viennent rivaliser avec l’IPTV, en profitant de la qualité de service offerte par le FTTH. Les opérateurs télécoms sont de ce fait soumis à une concurrence accrue sur leur activité d’agrégateur de contenus, et sont de plus en plus exposés au risque de désintermédiation.

Des opportunités dans le B2B pour les opérateurs

Face à ces enjeux, les opérateurs cherchent à se diversifier de plus en plus. L’IDATE voit également une opportunité pour ces acteurs de se développer davantage sur les marchés de gros et interentreprises (B2B). Pour cela, ils peuvent en effet monétiser certaines caractéristiques du FTTH, « comme la stabilité des connexions, cruciale pour les entreprises, ou les débits montants accrus, indispensables à certains services en plein essor comme le cloud computing. »

Les réseaux FTTH peuvent également être mis à profit par les opérateurs pour entrer sur de nouveaux marchés, comme l’immobilier, le BTP ou la mise en place de villes intelligentes. Dans ce but, « des synergies avec de nouveaux partenaires, issus de secteurs verticaux », peuvent être mises en place. Les opérateurs peuvent par exemple s’associer avec les constructeurs de réseaux d’énergie pour mettre en place des « smart grids », réseaux intelligents qui sont à la base de bien des cas d’usages autour des smart cities.

Les atouts des réseaux FTTH

A

Source : IDATE Digiworld

AUCUN COMMENTAIRE