Selon IDC, le marché français de logiciels de gestion de systèmes devrait progresser de 5,5% jusqu’en 2021, emporté par la croissance de 21% des solutions en SaaS.

IDC-gestion-systemes-1

Les logiciels de gestion de systèmes – une grande famille qui couvre la surveillance, le pilotage et la gestion des performances des applications, sites Web, serveurs, baies de stockage et infrastructures physiques et virtuelles – se portent bien en France comme dans le monde.

Selon IDC, sur le territoire français, ils ont représenté un marché de 514 millions d’euros, qui avec une croissance annuelle moyenne de 5,5% devrait atteindre 638 millions d’euros en 2021.

IDC-gestion-systemes-2

Les 3 segments du marché

Nous l’avons vu, même rapidement, les logiciels de gestion de systèmes couvrent un vaste domaine, celui des systèmes et infrastructures informatiques. Avec le cloud, l’IoT (Internet des Objets), plus largement la transformation digitale, et de manière plus directive les objectifs d’optimisation de la performance et de réduction des coûts qui s’imposent à la DSI, c’est un domaine qui continue de progresser.

L’étude d’IDC a identifié 3 segments fonctionnels des logiciels de gestion de systèmes :

  • 41% - Gestion des opérations ;
  • 30% - Gestion des services ;
  • 29% - Gestion des configurations et de l’automatisation.

IDC-gestion-systemes-3

Le SaaS accélère

L’autre grand enseignement de cette étude IDC, une fois passée la progression du marché, c’est le poids grandissant du SaaS (Software-as-a-Service) dans la consommation des services de gestion de systèmes. Les solutions en SaaS devraient afficher une croissance annuelle moyenne de 21% jusqu’en 2021, contre 0,5% seulement pour les solutions On Premise. De quoi porter le poids des solutions de gestion de systèmes à 32% à cette même date.

IDC-gestion-systemes-4

Source : Etude IDC « Logiciels de Gestion de Systèmes » publiée en novembre 2017

Image d’entête 543185886 @ iStock jossdim

 

AUCUN COMMENTAIRE