La transformation numérique est un changement fondamental dans la façon dont une organisation offre de la valeur à ses clients. Cela implique de s’appuyer sur de nouveaux outils innovants, des compétences et des méthodes de travail.

Selon IDC, 40% de toutes les dépenses technologiques seront consacrées aux transformations numériques. Mais c’est quoi au juste cette « digital transformation » ?

« La transformation numérique marque un changement radical dans la façon dont une organisation utilise la technologie, les collaborateurs et les processus pour améliorer ses performances » explique George Westerman, scientifique au MIT et auteur de « Leading Digital : Transformer la technologie en transformation de l'entreprise ».

Bien que la définition de la transformation numérique varie selon les défis et les spécificités de chaque entreprise, il existe quelques constantes et thèmes communs :

  • Expérience client ;
  • Agilité opérationnelle
  • Changement organisationnel ;
  • Intégration des nouvelles technologies.

Ces changements radicaux sont généralement entrepris pour mieux répondre aux attentes des clients en matière de produits et de services. "Les attentes des clients dépassent de loin ce que vous pouvez vraiment faire, avertit George Westerman. Cela signifie qu'il faut repenser fondamentalement ce que vous faites avec les nouvelles technologies."

Craignant d'être débordées par des concurrents plus agiles, les entreprises cherchent à accélérer l'innovation, à expérimenter de nouveaux services et de nouvelles capacités numériques afin d'élargir leur offre existante ou de glisser vers des marchés voisins.

Ces objectifs sont essentiels pour résister à de nouveaux acteurs ou de puissants concurrents aux méthodes disruptives. Prenons l’exemple d'Amazon. Le géant américain a renforcé les exigences des consommateurs non seulement en ce qui concerne la rapidité de la livraison, mais aussi à propos de la disponibilité constante des produits.

Le commerce de détail et les biens de consommation doivent continuellement se réinventer pour répondre aux besoins en constante évolution de la clientèle.

Aux États-Unis, des chaînes de restaurants, pour rester plus branchées et plus technophiles, multiplient les expériences avec des assistants virtuels pour faciliter les commandes.

Pour répondre à cette évolution contextuelle, de nombreux DSI effectuent des changements organisationnels radicaux,  mettent sur pied des laboratoires d'innovation et expérimentent des technologies émergentes pour répondre aux exigences du COMEX.

Mais l'une des premières choses à faire est de répondre à cette question cruciale : quels sont les objectifs commerciaux ? D’où la nécessité de commencer ce projet par trouver de nouveaux business models, puis de mettre en place les processus et solutions innovantes qui seront adaptés.

Les organisations se trouvent à des stades différents dans leur processus de transformation numérique. Mais la rapidité est devenue un impératif commercial.

Source : cio.com

AUCUN COMMENTAIRE