Le chiffre d’affaires des 5 géants des services cloud a progressé de 51 % au premier trimestre 2018, pour s’approcher des 15 milliards de dollars.

Ils s’appellent Amazon.com Inc., Microsoft Corp., Alphabet Inc. (Google), International Business Machines Corp. (IBM), et Alibaba Group Holding Ltd, et ils forment le Top 5 des grands fournisseurs de cloud.

Selon Synergy Research Group, qui a analysé les revenus déclarés et les bénéfices trimestriels provenant du PaaS (Platform-as-a-Service), de l’IaaS (Infrastructure-as-a-Service) et des services de cloud privé hébergés de ces 5 groupes pour le premier trimestre 2018, ils auraient encaissé près de 15 milliards de dollars, soit une progression de 51 %. Par comparaison, l’année 2017 avait enregistré une croissance de 44 %, et l’année 2016 une croissance de 50 %.

Parts de marché… AWS continue de faire course en tête !

La pénétration des services cloud au travers des géants du secteur s’accélère, laissant loin derrière les petits et moyens opérateurs du cloud. Le dynamisme du secteur profite donc en priorité à ces 5 géants dont les parts du marché mondial s’établissent ainsi :

  • 33 % - Amazon AWS
  • 13 % - Microsoft
  •   8 % - IBM
  •   6 % - Google
  •   4 % - Alibaba

Vers une lente décroissance...

Les revenus d’Amazon AWS au cours du premier trimestre, à 54 milliards de dollars, ont enregistré une hausse d’une année sur l’autre de 49 %. Et le bénéfice d’exploitation aurait augmenté de 57 %, pour afficher 1,4 milliard de dollars.

Microsoft a quant à lui annoncé que son cloud Azure et la version commerciale d’Office 365 auraient généré au cours de son troisième trimestre fiscal un revenu de 6 milliards de dollars, en progression de 58 %.

La croissance des activités cloud au cours des derniers trimestres a été étonnamment forte, confirmant un attrait grandissant des entreprises pour le nuage. En effet, les analystes anticipent un retour du marché sur des cycles de développement plus ‘normaux’. Et pourtant, nous l’avons vu, les géants du secteur continuent d’engranger des résultats que d’aucuns leurs envieraient.

L’équipement des entreprises dans le cloud est encore loin d’avoir atteint son maximum, et Amazon, Microsoft, Google, IBM et Alibaba vont continuer de drainer vers eux la manne du nuage, au détriment des petits acteurs du marché qu’ils vont pourtant continuer de faire rêver...

Sources : Synergy Research Group et Wall Street Journal

Image d’entête 854343196 @ iStock Varijanta

AUCUN COMMENTAIRE