Le rapport « The State of Cloud Monitoring » de Keysight Ixia Solutions constate que les entreprises ont une faible visibilité de leurs environnements dans le cloud. Principale raison : les outils et les données des fournisseurs sont insuffisants.

Cette enquête de Keysight Ixia Solutions a été menée par Dimensional Research. Quelque 330 professionnels de l’IT d'organisations de tailles et d'industries différentes dans le monde y ont participé.

Les principales conclusions sont les suivantes :

  • 87 % des répondants craignent que le manque de visibilité dans le cloud ne masque des vulnérabilités pouvant impacter leur organisation ;
  • Une très forte majorité (95 %) a déclaré que ces manques de visibilité les empêchaient de bénéficier d’une vision précise des performances de leurs applications ou du réseau ;
  • Un peu plus d’un tiers (38 %) a cité le manque de visibilité comme facteur clé dans les interruptions de service des applications et la même proportion pour les interruptions de service du réseau.

« Cette étude montre que les responsables des environnements informatiques hybrides sont préoccupés par leur incapacité à voir ce qui se passe dans leurs réseaux, en particulier lorsque les applications critiques migrent vers une infrastructure virtualisée », déclare Recep Ozdag, directeur général et vice-président, Product Management du groupe Keysight Ixia Solutions.

1

Presque tous les professionnels ayant répondu à cette enquête (99 %) ont identifié un lien direct entre la visibilité globale du réseau et la valeur commerciale.

Les quatre principaux avantages de la visibilité cités sont les suivants selon les personnes interrogées :

  • Surveiller et assurer la performance des applications (60 %) ;
  • Détecter des menaces (59 %) ;
  • Comparer les SLA entre fournisseurs dans le cadre d’une stratégie multicloud ;
  • Identifier des « indicateurs de compromis » en matière de sécurité (57 %).
2

« Ce manque de visibilité peut entraîner une baisse des performances des applications et des pertes de données clients, ce qui peut avoir de graves conséquences sur le développement commercial  d'une entreprise », peut-on lire dans ce rapport.

Sans parler des conséquences vis-à-vis du RGPD...

AUCUN COMMENTAIRE