La tendance des achats de progiciels pour 2018 reste concentrée sur les ERP et logiciels de gestion d’activité, avec la volonté marquée de regrouper les solutions de gestion (CRM, GPAO, finance, etc.) sous une même entité.

Pas de ralentissement dans les achats de progiciels en vue. Et c’est de nouveau le secteur des ERP et des solutions de gestion des activités qui domine, avec une préférence marquée pour les solutions modulaires.

Les investissements en progiciel pour 2018 :

  • 42 % - ERP et solutions de gestion d’activité
  • 21 % - Progiciels financiers
  • 21 % - Autres outils de gestion
  • 16 % - Autres progiciels spécialisés

La priorité aux ERP modulaires

Le rythme des projets de progiciels à long terme pourrait laisser croire à une certaine apathie du marché, et une guerre de position des éditeurs. Mais il faut se méfier de l’eau qui dort. Ainsi, les intentions d’achat des ERP en progression de 7 % par rapport à 2017 marquent une tendance de fond sur ce marché : les ERP modulaires.

Cette tendance est en effet tirée par la volonté affichée de regrouper plusieurs solutions de gestion sur un même ERP. Et d’en tirer des avantages multiples comme la centralisation et le partage des informations, les gains de temps, la suppression des erreurs de ressaisie, la vue globale sur la santé de l’entreprise, etc.

C’est ainsi que deux domaines de l’ERP affichent du forte progression :

  • La GPAO pour les domaines de la production, qui cherchent à combler leurs lacunes dans le CRM (gestion clients) et la BI (Business Intelligence).
  • La gestion des points de ventes, suite à la loi anti-fraude à la TVA qui impose l’usage d’un logiciel de caisse.

De même, les PME marquent un intérêt toujours plus prononcé pour les ERP modulaires, qui permettent en effet au chef d’entreprise, à son comptable et aux directions métiers lorsqu’elles existent de choisir les modules dont ils ont besoins, et de faire évoluer la solutions dans le temps.

Pour autant, passé le socle de la comptabilité, les modules ERP les plus demandés demeurent la gestion des achats, le reporting, la gestion des clients et des fournisseurs, la gestion financière, et la gestion de la relation client (CRM).

Les progiciels financiers

Cette famille de progiciels, que l’on retrouve également déclinée dans les ERP lorsqu'ils sont intégrés, est dominée par les logiciels de paie, qui ont connu une année 2017 exceptionnelle avec l’obligation de la DSN qui a entrainé un investissement massif dans les logiciels certifiés. La fièvre a disparu depuis, mais les RH dominent les attentes du secteur :

  1. Paie / RH / Gestion du temps
  2. Comptabilité
  3. Trésorerie
  4. Consolidation
  5. Immobilisations
  6. Elaboration budgétaire

Les autres outils de gestion

Le CRM, gestion de la relation client, continue de dominer ce secteur, qui repose également sur de nombreuses niches :

  1. CRM / Mobilité
  2. GMAO
  3. Gestion des achats
  4. Gestion d’entrepôt
  5. Gestion de stocks

Les autres progiciels spécialisés

Un domaine domine très largement, et depuis de nombreuses années, ce secteur : la GED, la gestion documentaire, et la dématérialisation. Remarquons que 50 % des entreprises qui vont acquérir un logiciel de gestion électronique des documents ou de dématérialisation en 2018 ne sont pas encore équipées d’outil de ce type.

Entre les gains de productivité – grâce à la réduction des coûts, la sécurisation des données, l’augmentation de la diffusion des documents, etc. - et l’impact positif sur l’écologie qui sont recherchés par beaucoup d’entreprises, la GED et la démat sont dans l’air du temps. Et les intentions d’investissements sur ces progiciels devraient augmenter de 4 % en 2018.

La famille des autres progiciels regroupe principalement :

  1. GED et dématérialisation
  2. BI (Business Intelligence)
  3. Planification

Principalement dominés par la tendance au changement au profit des ERP modulaires, les investissements des entreprises dans les progiciels devraient continuer de progresser en 2018 (les intentions d’achats sont là) et dans les années à venir.

Source : étude du comparateur CELGE sur les tendances des achats en progiciels 2018

Image d’entête 504536324 @ iStock Droidworker

AUCUN COMMENTAIRE