Outre la montée en puissance du multicloud, l’étude annuelle de Flexera montre une augmentation constante des dépenses des entreprises dans le cloud, mais signale que « les utilisateurs du cloud ne font pas tout leur possible pour réduire les dépenses ».

Pour la huitième année consécutive, Flexera a mené son enquête annuelle sur l'état du cloud. Elle a interrogé des professionnels dans les entreprises utilisatrices de services cloud dans le monde, incluant 786 petites, moyennes et grandes entreprises de nombreux secteurs (services IT, logiciels, services financiers, télécoms, éducation, secteur public et santé). Leurs réponses fournissent une vue d'ensemble sur les tendances en entreprise concernant le cloud, ses coûts et ses usages.

Le rapport confirme l’adoption généralisée des différents types de cloud à travers le monde, puisque 94 % des répondants utilisent le cloud. Parmi les répondants, 91 % ont opté pour le cloud public, 72 % pour le cloud privé et 69 % utilisent les deux (au moins un abonnement au cloud privé et un autre au cloud public).

Les stratégies multicloud progressent

Le pourcentage d'entreprises ayant une stratégie d'utilisation multicloud progresse lentement mais sûrement : il est de 84 % contre 81 % en 2018. Tandis que celles qui planifient une stratégie de cloud hybrides sont passées à 58 % contre 51 % en 2018. Il y a eu une légère diminution du nombre d'entreprises ayant une stratégie de clouds publics multiples ou de clouds privés multiples.

A

Quant aux PME (TPE+ETI), elles se tournent vers les cloud publics à 44 %, préférant les clouds publics simples ou multiples. Seulement 9 % des PME se concentrent sur la création d'un cloud privé, et 6 % considèrent que leur priorité absolue est l'utilisation d'un cloud privé hébergé.

Les dépenses dans le cloud augmentent

Les dépenses des entreprises dans le cloud sont importantes et augmentent rapidement note le rapport. Le cloud public est en train de devenir rapidement un nouveau poste important dans les budgets informatiques, en particulier dans les grandes entreprises. Parmi tous les répondants, 23 % dépensent au moins 2,4 millions de dollars par an dans les clouds publics alors que 33 % dépensent au moins 1,2 million de dollars par an.

Malgré ces montants qui augmentent inexorablement, les utilisateurs en entreprise semblent sous-estimer les coûts réels de leur cloud. Les répondants estiment le gaspillage à 27 % du total dépensé, alors que les recherches de Flexera indiquent un gaspillage réel de 35 %.

Source : Flexera

AUCUN COMMENTAIRE