38% des salariés français pensent que leur entreprise est vouée à l’échec dans les 5 ans si les investissements technologiques ne sont pas réalisés dans leur environnement de travail quotidien.

C’est un paradoxe, alors que des voix toujours plus nombreuses s’élèvent contre la robotisation et le risque que l’automatisation fait peser sur les emplois, 59% des salariés en France, et 76% pour les travailleurs du secteur de l’industrie, estiment que l'automatisation technologique des tâches leur permettra d'être plus productifs.

Une étude européenne menée par Censuswide pour Ricoh Europe révèle qu’une écrasante majorité de salariés (98%) jugent positif le potentiel d'une nouvelle technologie pour leur permettre de travailler de façon plus intelligente.

Leur vision du numérique au service de leur productivité passe par :

  • 43% - un accès plus immédiat aux données ;
  • 40% - la possibilité de télé-travailler plus souvent :
  • 39% - une réduction des tâches répétitives.

Il y a une certaine cohésion dans le discours des salariés français : ils craignent qu'un manque d'investissement dans les nouvelles technologies n’occasionne à l’avenir des problèmes à leurs entreprises.

Les employés appellent à l'investissement technologique

38% des salariés français pensent même que si aucun investissement n'est réalisé, leur entreprise serait vouée à l’échec dans les 5 années à venir ! Chiffre qui monte à 41% dans le secteur de l’industrie, mais uniquement à 28% pour les professionnels de l’éducation et 32% pour les salariés du secteur de la santé.

Enfin, l’étude montre que les salariés pointent l’attitude et le manque de motivation de leurs dirigeants. 64% des travailleurs en France (72% en Europe et 80% dans le secteur de l’industrie) pensent que leur direction n’adoptera de nouvelles technologies que si elles contribuent à réduire les coûts, plutôt que pour leur faciliter la tâche…

Image d’entête 508028210 @ iStock TeamOktopus

Ricoh-EDW-Infographic-France-19-09-17

AUCUN COMMENTAIRE