Un Français sur 4 considère opportune l’Intelligence Artificielle dans le cadre politique et du gouvernement.

Et si l’Intelligence Artificielle remplaçait nos élus dans la prise de décision politique ? Si la question n’est pas directement posée dans l’étude qu’a réalisée l’éditeur OpenText auprès de 2.000 citoyens Français, c’est pourtant celle qui émerge à la lecture des résultats de l’étude.

Ainsi, déjà 18 % des Français croient que l'IA pourra faire de meilleurs choix que les élus, un chiffre qui ne peut que progresser au rythme de l’adoption des dernières technologies. Avec une réserve, cependant, la condition que la décision finale revienne à un être humain.

Les Français qui, selon la façon à laquelle on présente les résultats de l’étude, soit se montrent pour partie réceptifs aux perspectives positives portées par l’IA, soit ne sont pas dupes du sort qu’elle nous réserve. Ainsi, évoquant nos politiques, 43 % des Français interrogés estiment que le Gouvernement travaillera avec des robots d’ici 5 ans.

Les avantages associés à l'IA

Parmi les avantages associés à l’IA au profit de l’automatisation ‘intelligente’ de la Cité citoyenne, figurent en Top 3 :

  • 20 % - la réduction des temps d’attente ;
  • 19 % - l’allégement de la gestion administrative et le remplissage de formulaires ;
  • 15 % - la réduction du taux d’erreurs.

Des chiffres qui perlent d’eux-même si l’on évoque la vision que nos concitoyens portent sur leurs administrations et à leurs politiques…

Conserver une dose d'humain dans la prise de décision

Notons cependant que nous conservons une certaine réserve quant à l’efficacité et aux effets de l’IA. Si nous considérons que l’analytique pourrait prendre de meilleures décisions que les élus, 18 % des Français interrogés affirment que la technologie ne peut remplacer l’humain ! Au décideur la décision finale.

Il n’est pas certain que ce dernier chiffre soit rassurant : nous sommes moins d’1 sur 5 à le penser ! Et surtout ce chiffre ne cesse de se réduire, nous étions 1 sur 4 (23%) à le penser en 2017 !

« Il est temps d'arrêter de considérer l'IA comme une menace existentielle pour notre vie et notre santé. La véritable valeur de l'IA réside dans sa capacité à travailler aux côtés des humains dans l’objectif d’apporter du confort au quotidien », affirme Benoît Perriquet, VP Europe du Sud chez OpenText. Certes, les Français prennent conscience des avantages qu’apporte l’IA. Par contre, nos politiques sauront-ils profiter des gains de temps et d’efficacité annoncés ?

Source : sondage commandité par OpenText et réalisé par Google Survey en janvier 2018

Image d’entête 643723708 @ iStock Aleutie

AUCUN COMMENTAIRE