A l’ère de l’e-commerce, nos amis américains ont élu CIO de l’année le DSI du géant mondial de la grande distribution Walmart, qui se bat pour que son informatique, sa DSI et son entreprise restent dans la course à coups de compréhension, d’accélération, d’agile et de DevOps…

La période des Awards, Prix et élections des entreprises et hommes et femmes de l’année arrive à sa fin, et les semaines qui précèdent Noël étant traditionnellement profitables aux élections, de Miss France au DSI de l’année, en passant par le ‘CIO of the year’ remis par nos confrères américains de CIO Dive.

L’élu de l’année 2018 est Clay Johnson, CIO de Walmart.

Hier

Clay Johnson a dirigé la consolidation et la centralisation des services informatiques et commerciaux de General Electric Power en tant que CIO. Son fait d’arme durant cette mission a été de faire économiser à la société entre 50 et 60 millions de dollars au groupe. Ce qui a participé à lui forger une réputation de DSI énergique, à la culture étendue (au-delà des technos), et l’a porté à la tête de la DSI de Boeing, où il a développé une stratégie dite ‘fail fast’ où la vitesse est la priorité, ainsi, que l’alignement avec la stratégie de l’entreprise.   

Aujourd’hui

Nommé à la tête de la DSI de Walmart il y a 18 mois, Clay Johnson a commencé par se consacrer pendant plusieurs mois à la découverte de l’entreprise, se concentrant sur son modèle, la compréhension du travail des employés, des progrès de l’organisation liés à ses objectifs de transformation. Il a ensuite misé sur le rôle de l'agilité et de DevOps pour augmenter d’un facteur de 2 à 3 la vitesse de diffusion du contenu deux ou trois fois. Son ambition est de donner plus de confiance en leur travail aux employés des différentes unités commerciales du géant mondial de la distribution.

Cette approche a permis en particulier de réduire les cycles de rafraîchissement technique qui prenaient des années, et qui aujourd’hui ne prennent plus que quelque mois à quelques semaines. À ce rythme, un avantage concurrentiel n'est maintenable que lorsque les DSI savent comment affiner les processus avec la technologie.

Demain

En novembre, Walmart a annoncé une extension de son partenariat avec Microsoft pour créer un pôle technologique de co-innovation. Grâce à leur ingénierie combinée, souhaitée et mise en place par Clay Johnson, Walmart s'attend à des changements dans son infrastructure existante et à des améliorations dans la technologie interne des magasins.

AUCUN COMMENTAIRE