Un rapport de Datadog, fournisseur d’une plateforme de monitoring des environnements cloud, éclaire les tendances actuelles en matière d’orchestration des conteneurs. Alors que le recours aux technologies de conteneurs comme Docker augmente, de plus en plus d’entreprises ajoutent l'automatisation et l'orchestration pour les aider à gérer leurs applications basées sur des conteneurs.

Kubernetes, Amazon Elastic Container Service (ECS) ou AWS Fargate : selon le rapport publié par Datadog, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à recourir aux technologies d’orchestration pour gérer leurs groupes de conteneurs. Par ailleurs, les entreprises qui utilisent ces technologies ont tendance à avoir des déploiements plus importants et beaucoup plus dynamiques que les entreprises ayant des conteneurs non orchestrés.

L’étude a été réalisée par Datadog sur son parc de clients, des milliers d’entreprises qui exécutent collectivement plus de 500 millions de conteneurs. Elle met en évidence huit tendances sur ce marché encore émergent :

1Kubernetes orchestre la plupart des environnements de conteneurs GCP et Azure

Utilisé sur toutes les plates-formes d'infrastructure, Kubernetes règne en maître sur GCP (Google Cloud Platform).En effet, parmi les organisations qui gèrent des conteneurs dans GCP, plus de 85 % orchestrent les charges de travail avec Kubernetes. Environ 65 % des organisations utilisant des conteneurs dans Azure exploitent également Kubernetes.

2Kubernetes continue de gagner du terrain

Un tiers des clients exécutant des conteneurs utilisent désormais Kubernetes, que ce soit dans des clusters autogérés ou via un service de cloud comme Google Kubernetes Engine (GKE), Azure Kubernetes Service (AKS) ou le nouvel Amazon Elastic Container Service for Kubernetes (EKS).

3ECS et Fargate ne comptent plus qu’un léger avantage sur Kubernetes dans AWS

L’usage d’ECS continue d’augmenter parmi les entreprises exploitant des conteneurs dans AWS. Néanmoins, avec le lancement récent d'EKS (ECS for Kubernetes), les utilisateurs d'Amazon ont maintenant plus de choix en matière de services gérés pour leur infrastructure de conteneurs. Pour la première fois, les données montrent que Kubernetes est presque aussi populaire dans AWS qu’ECS (AWS Fargate compris).

4Fargate fonctionne déjà dans 6% des environnements de conteneurs AWS

Lancé fin 2017, AWS Fargate applique le modèle serverless à l'orchestration de conteneurs et permet d'exécuter des applications conteneurisées sans avoir à gérer un cluster d'instances EC2. Au cours des six premiers mois de son lancement, Fargate a rapidement gagné en popularité : il est déjà adopté par 6 % des organisations utilisant des conteneurs dans AWS.

5De plus en plus d’entreprises orchestrent leurs conteneurs dès le déploiement initial

Parmi les entreprises déployant des conteneurs, la moitié utilise désormais une ou plusieurs technologies d'orchestration, et nombreuses sont celles qui ont inclus l'orchestration dans leur déploiement initial. Plus de 40 % des entreprises utilisent Kubernetes ou ECS lorsqu'elles commencent à utiliser des conteneurs. Fargate, Nomad ou Mesos sont moins utilisés lors d’un premier déploiement.

6Les utilisateurs de Kubernetes utilisent beaucoup plus d'images NGINX et d'autres images standard

Dans les clusters Kubernetes, on observe un déploiement généralisé d'images de conteneurs pour les technologies d'infrastructure courantes telles que NGINX, Postgres et Elasticsearch, NGINX apparaissant dans les 2/3 des environnements Kubernetes. Ces mêmes images sont très peu nombreuses dans des environnements non orchestrés. L’étude montre aussi que dans les clusters ECS très peu d'images de conteneurs courantes sont adoptées. Seul NGINX apparait dans plus de 10 % de ces environnements.

7La plupart des conteneurs Kubernetes n’exécutent qu'un seul processus

En examinant le nombre de processus en cours d'exécution dans chaque conteneur, on observe une nette différence entre les charges de travail Kubernetes et celles des conteneurs ECS ou sans orchestration. Alors que les deux derniers utilisent plusieurs processus, les conteneurs Kubernetes ont tendance à n'utiliser qu'un seul processus. La tendance précédente indique que les utilisateurs de Kubernetes privilégient des composants standard hautement modulaires pour construire leur infrastructure, plutôt que des images de conteneurs plus personnalisées.

8Les hôtes Kubernetes exécutent deux fois plus de conteneurs que les hôtes ECS

En environnement Kubernetes, chaque hôte exécute en moyenne environ 14 conteneurs sur une période d’une heure, contre seulement 7 conteneurs dans un environnement ECS. Cette différence de densité de conteneurs peut s’expliquer par un « conditionnement » plus serré des conteneurs sur les hôtes Kubernetes. Elle est probablement aussi liée à la différence de densité du processus à l'intérieur des conteneurs eux-mêmes, comme indiqué précédemment.

Source : Datadog

AUCUN COMMENTAIRE