Après Sony Music au mois de mai qui a vendu la moitié de sa participation dans Spotify pour 750 millions de dollars, et Merlin qui a tout cédé à 125 millions de dollars, c’est au tour de Warner Music Group d’effectuer la cession de sa participation. La transaction s’élève à 504 millions de dollars soit 317 millions nets d’impôts. Pour le moment, Universal Music Group est la seule major à conserver sa participation dans Spotify. Rappelons que la cession des parts sur les plateformes de streaming aux grands noms de la production avait pour objectif d’obtenir en contrepartie les licences.

Et cette vente massive des actions Spotify ne rassure pas les observateurs. Pour la note, la participation de WMG dans Spotify rapportait 60% de ses recettes lors du troisième trimestre 2018. Et quand le PDG de Spotify, Steve Cooper, a été interrogé sur les raisons de cette vente, il a déclaré que le groupe, étant une maison de disque, n’a pas pour objectif de maintenir à long terme des actions cotées en Bourse. Il rejette donc l’hypothèse du manque de confiance en l’avenir du streaming musical.

#WarnerMusicGroup vend sa participation dans #Spotify Click to Tweet
À lire aussi Apple Music dépasse Spotify aux USA

AUCUN COMMENTAIRE