Twitter a déclaré mardi que de nouveaux outils ont été installés pour lutter contre le harcèlement en ligne. Donald Hicks, le vice-président de Twitter, a indiqué que les améliorations sont capables de signaler automatiquement 38% de tweets abusifs. D’après lui, plusieurs comptes abusifs ont déjà été suspendus cette année et les récidivistes ne seront plus autorisés à ouvrir de nouveaux comptes.

Donald Hicks a déclaré que les outils de signalisation de tweets abusifs fonctionnent à la manière de la  technologie utilisée par Twitter pour cibler les spams, les violations des règles ainsi que les manipulations de plate-forme. Pour le moment, la firme n’a pas encore communiqué le nombre de tweets abusifs qu’ils ont recensés. Toutefois, ils ont affirmé que près de 100 000 utilisateurs ont été suspendus entre janvier et mars 2019 après la création d’un nouveau compte. Ce qui représente une hausse de 45% par rapport à l’année dernière. La plateforme a également souligné que trois fois plus de comptes abusifs ont été suspendus dans les 24 heures cette année par rapport à la même période en 2018. L’année dernière, le PDG de Twitter a affirmé sa volonté à améliorer la qualité des conversations publiques sur sa plateforme. Dans cette initiative, plusieurs fonctionnalités ont été dévoilées cette année. Il y les appels in-app pour les suspensions, des limites pour le suivi quotidien ainsi que des outils de reporting pour signaler les robots informatiques.

#Twitter déclare que ses nouveaux outils sont en mesure de signaler automatiquement 38% des tweets abusifs Click to Tweet
À lire aussi Twitter limite le suivi de comptes à seulement 400 par jour au lieu des 1000

AUCUN COMMENTAIRE