CrowdStrike, le spécialiste de la protection des charges de travail et des postes clients (points terminaux) sur le cloud, annonce l’acquisition de SecureCircle, le fournisseur d’une solution de cybersécurité en tant que service (SaaS). L’objectif est d’étendre la sécurité Zéro confiance aux données résidant sur les points terminaux. La transaction entièrement réalisée en numéraire devrait être finalisée au cours du quatrième trimestre de l’exercice fiscal de CrowdStrike.

Avec l’avènement de la mobilité, puis la généralisation du télétravail, les points d’accès sont devenus les portes d’entrée dans le système informatique. Les utilisateurs et les identités sont authentifiés par le terminal, tandis que les dépôts de code, les charges de travail dans le cloud, les applications SaaS et les fichiers sont accessibles par le terminal. Par conséquent, les données d’entreprise circulent et résident sur d’innombrables appareils. C’est pourquoi le terminal moderne est désormais l’épicentre du risque pour les entreprises. « C’est la passerelle vers les actifs les plus critiques et les données les plus sensibles d’une entreprise ».

Un marché de 3 milliards de dollars

Grâce à la technologie acquise via le rachat de SecureCircle, CrowdStrike renforce ses capacités de protection des données en permettant à ses clients d’appliquer le principe de Zéro confiance au niveau des terminaux, des identités et des données. « En s’appuyant sur les atouts et la capacité d’innovation de SecureCircle, CrowdStrike résout un problème complexe que rencontrent nombre d’entreprises : protéger les données avec une solution simple en appliquant le concept Zero Trust à plusieurs niveaux à l’aide de l’agent léger CrowdStrike Falcon déployé sur les endpoints », explique l’éditeur.

Grâce à cette acquisition, CrowdStrike appliquera une sécurité Zero Trust basée sur SaaS pour protéger les données sur, depuis et vers le point terminal. Selon une étude d’IDC, le marché de la prévention des pertes de données (DLP pour Data Loss Prevention) et des technologies connexes est évalué à 3 milliards de dollars pour l’année 2021. D’après Michael Sentonas, CTO de CrowdStrike, « Cette approche innovante remettra le pouvoir de la protection des données entre les mains des clients de CrowdStrike, en leur donnant une visibilité et un contrôle sur la façon dont les données sont téléchargées, utilisées et partagées au sein de l’organisation, tout en appliquant simultanément le cryptage dans les trois états : en transit, au repos et en utilisation ».

publicité