L'entreprise française AnotherBrain, spécialisée en deep learning, vient de réaliser une levée de fonds de 19 millions d’euros pour le développement de OrganicAI, dont le fonctionnement imite le cerveau humain. Contrairement aux produits concurrents, OrganicAI ne s’appuie pas sur l’apprentissage classique. Il est capable d’interpréter des signaux à travers des capteurs intelligents, au lieu d’utiliser les flux de données bruts. Un des représentants des financeurs, François-Xavier Meyer, vice-président des investissements de SEB Alliance, pense que cette technologie est révolutionnaire grâce à son indépendance vis-à-vis du cloud et sa faible consommation d’énergie. Pour sa part, Bruno Maisonnier, fondateur d’AnotherBrain, annonce qu’OrganicAI permettra d’atteindre plus rapidement des objectifs majeurs comme le niveau le plus élevé en conduite autonome au cours de la prochaine décennie. Actuellement, OrganicAI se présente encore sous forme d'un logiciel. Mais ses concepteurs affirment qu’il sera disponible sur le marché sous forme d'une puce AI.

Bruno Maisonnier n’est pas un inconnu du secteur de la technologie. Il est le fondateur et ancien président d’Aldebaran Robotics, acquis en 2015 par SoftBank. Softbank Robotics poursuit le développement des robots humanoïdes Pepper et Nao créés par Aldebaran. L'importante levée de AnotherBrain inclut la participation de plusieurs investisseurs comme SEB Alliance, Robinson technologies, Alpha Intelligence Capital, Daphni et Cathay Capital. En 2017, l’entreprise avait déjà réalisé une opération semblable, pour un total de 11 millions d’euros. Actuellement AnotherBrain dispose d’un capital d’investissement de 35 millions d’euros.

La société française #AnotherBrain réalise une levée de fonds pour sa #technologie d’#intelligenceartificielle… Click to Tweet
À lire aussi L’intelligence artificielle pourrait remplacer 14% des emplois en France, voire 47% aux États-Unis

AUCUN COMMENTAIRE