Depuis son déploiement, le service Amazon Prime a connu un succès considérable. Cette année, Amazon a annoncé avoir recensé près de 100 millions de membres Prime. Cette affirmation a attisé la curiosité de la SEC (Security and Exchange Commission). En effet, l’organisme fédéral américain de réglementation et de contrôle des marchés financiers a demandé à Amazon de divulguer les revenus générés par Prime dans leurs prochains rapports financiers périodiques. De plus, William Thompson, le chef de la division comptabilité de SEC, a déclaré dans une lettre envoyée à Amazon que les pourcentages de ventes des membres Prime et non Prime devraient être bien spécifiés séparément. Notons que la SEC a également effectué une demande similaire à Google en juillet 2017 concernant les revenus générés par la vente de contenu numérique sur Google Play.

Il est bon de savoir que depuis plusieurs années, Prime est devenu l’un des services phares qui font le succès d’Amazon. En payant un abonnement de 119 dollars par an, les membres du programme bénéficient de différentes prestations comme des livraisons gratuites dans les deux jours suivant un achat, ainsi que l’accès au service de vidéo Amazon Prime. Par ailleurs, une enquête réalisée par le Consumer Intelligence Research Partners a révélé que les membres Prime dépenseraient en moyenne 1300 dollars par an sur Amazon contre 1000 dollars par an pour les clients non Prime. Malgré la requête de la SEC, Amazon ne montre pas trop d’enthousiasme à dévoiler ces données. Par contre, d’après le Wall Street Journal (Paywall), le géant du e-commerce serait obligé de fournir ces informations suite à la mise en place d’une nouvelle règle comptable en 2018.

La Security and Exchange Commission (#SEC) demande à #Amazon de divulguer le montant des revenus de Prime Click to Tweet
À lire aussi Les réponses proposées par les clients sont testées avec la version bêta d’Amazon Alexa

AUCUN COMMENTAIRE