Sortie en version bêta gratuite en avril dernier, la solution de visioconférence Neon de Starface, l’éditeur allemand de solutions de communication unifiée, est à présent pleinement opérationnelle. Depuis le 1er décembre 2020, Starface Neon est activé en tant que fonction intégrée au client Starface UCC. Disponible pour les clients de l’entreprise, Neon propose de nombreuses fonctions : les conférences ad hoc, le partage d’écran, le tchat et l’intégration totale de la téléphonie mobile.

La solution de visioconférence est disponible à la fois en tant que partie intégrante des systèmes Starface UCC et en tant que solution autonome basée sur le Web, avec un modèle de paiement à l’utilisation. Intégrée à Starface UCC, la solution est proposée pour un prix inférieur 15 euros par mois pour 20 comptes, c’est-à-dire 20 utilisateurs habilités à créer des visioconférences simultanées. La solution autorise des sessions qui rassemblent jusqu’à 24 personnes.

Une solution hébergée en Europe

Pour les entreprises et les organismes publics et ceux classés Opérateur d’importance vitale (OIV), Opérateurs de services essentiels (OSE) ou Fournisseurs de services numériques (FSN), la solution UCC est entièrement développée par Starface et hébergée en Europe, chez l’hébergeur autrichien Anexia.

En 2021, la visioconférence continuera de faire partie des outils les plus utilisés en entreprise, non seulement pour cause de distanciation, mais aussi comme outil de travail à part entière. L’amélioration de la sécurité et l’intégration avec les outils de collaboration, ainsi que la qualité des vidéos devraient continuer à évoluer pour proposer la meilleure expérience utilisateur possible.