La startup Yogosha, plateforme de cybersécurité multiservice reposant sur une communauté de hackers, choisit la place de marché 3DS Outscale. Yogosha est une plateforme reposant sur une communauté de hackers certifiés. Elle est conçue pour la détection et la gestion des vulnérabilités des applications. La pépite dispose d’une équipe de hackers qui ont pour mission d’identifier les différents niveaux de vulnérabilités des entreprises, dans une approche collaborative. Elle propose ainsi des programmes de bug bounty, de pentest crowd sourcé et de CVD.

Les hackers travaillant pour Yogosha sont certifiés et sélectionnés. Leurs profils répondent à des critères stricts propres au secteur.« Chaque profil de chercheur doit valider ses compétences techniques et pédagogiques en passant le test d’entrée le plus complexe sur le marché du bug bounty, dont le taux de réussite est de seulement 15 % à ce jour », explique Yogosha. Une exigence élevée garante d’un haut niveau de confiance et de sécurité pour les clients de la startup, comprenant quelques grands noms, des OIV et de grands comptes stratégiques (ministère des Armées, ministère de l’Intérieur, Thales Digital Factory, Bouygues Télécom, Swiss Life…).

Le duo vise les marchés publics

En tant que partenaire historique de 3DS Outscale, Yogosha a fini par intégrer la marketplace certifiée SecNumCloud. En effet, elle bénéficie ainsi de l’expertise d’un cloud répondant aux plus hautes exigences en matière de performance, de sécurité et de protection des données (ISO 27001, 27017, 27018, SecNumCloud et Hébergement des Données de Santé ou HDS).

Une complémentarité et des certifications qui positionnent cette offre pour les organismes publics. D’après Yogosha, cette offre est particulièrement adaptée aux acteurs publics qui peuvent bénéficier du premier cloud souverain français, sécurisé et qualifié SecNumCloud, en menant en parallèle des pentest et bug bounty sur les applications déployées pour offrir de nouveaux services hautement sécurisés aux usagers.

publicité