La semaine dernière, certains articles publiés sur le net indiquaient que l’UE cherchait à forcer Apple à abandonner son câble Lightning. Toutefois, ces affirmations ne sont pas vraies à 100%. En effet, depuis 2009, la Commission européenne a demandé aux entreprises de technologie d’opter pour un chargeur commun pour alimenter tous les appareils portables de toutes marques. Une récente déclaration de la CE appelant à une application plus stricte en la matière a poussé certaines personnes à croire que l’UE voulait obliger Apple à remplacer son câble lightning par un câble USB-C. Toutefois, ces spéculations constitueraient une incompréhension de l’intention de la commission européenne. En effet, la déclaration de l’UE ne concernait pas les câbles téléphoniques ou les ports de connexion. Pour être plus précis, les autorités européennes faisaient allusion à conception de chargeurs muraux. Maros Sefcovic, le vice-président de la Commission européenne, a déclaré que depuis qu’il a commencé sa quête du chargeur commun en 2009, plus de 30 méthodes de charges étaient utilisées. Toutefois, il n’en resterait plus que 3 de nos jours. Malgré cela, Maros Sefcovic a indiqué que les vieux chargeurs jetés représentent près de 51,000 tonnes de déchets électroniques par an.

La commission européenne ne prévoit pas du tout de supprimer le port et le câble lightning d’Apple même si ce dernier est déjà en train de fabriquer un chargeur commun conforme aux demandes de l’UE. Apple propose actuellement des chargeurs muraux USB-C 18W ainsi que des câbles Lightning vers USB-C avec l’iPhone 11 Pro et l’iPhone 11 Pro Max. L’iPad Pro 2018 et la gamme complète d’ordinateurs portable « MacBook » de sa société utilisent également des chargeurs et des câbles USB-C. Les chargeurs USB-C les plus puissants conçus par Apple sont des chargeurs universels qui peuvent être utilisés pour alimenter un ordinateur portable, une tablette ou un téléphone.

À lire aussi Un des pionniers de l’IA robotique demande l’arrêt de l’utilisation des algorithmes de prise de décision sur la vie des gens

AUCUN COMMENTAIRE