Ivanka Trump, la fille du président américain, a exposé son avis sur « L’Avenir du travail aux États-Unis » lors d’une conférence organisée pendant le CES 2020 de Las Vegas. Gary Shapiro, le directeur général de l’évènement, a posé des questions à Ivanka Trump pendant près de 40 minutes pour connaitre son point de vue sur le sujet. La fille du président, qui est aussi conseillère à la Maison Blanche, a déclaré d’une manière générale que « L’Avenir du travail aux États-Unis » se tourne en grande partie autour du fait de ne pas aller à l’Université. Selon elle, il serait préférable actuellement de se tourner vers un système de formation basé sur les compétences au lieu de se concentrer sur l’éducation standard, car quatre américains sur 10 titulaires d’un diplôme universitaire occuperaient actuellement des postes qui n’en nécessitent pas.

Malgré ces affirmations, Ivanka Trump a fait l’éloge du gouvernement actuel en parlant de son initiative à créer des millions d’emplois pour les années à venir. Elle a aussi déclaré que l’administration présidentielle actuelle prévoyait de travailler avec le secteur privé pour réemployer les travailleurs au lieu de procéder à des licenciements en masse. Elle a ensuite parlé des efforts de la Maison Blanche pour la formation des personnes incarcérées afin de faciliter leur réintégration sur le marché du travail. En terminant sa prise de parole, Ivanka Trump a conclu que de nos jours, les travailleurs américains ont surtout besoin d’un moyen exploitant la technologie et les données pour pouvoir stocker leur Curriculum Vitae ainsi que leur diplôme d’étude sur leur smartphone. Certains scientifiques estiment que cette initiative constitue une réelle innovation sur le marché du travail, car la façon de stocker des copies numériques de documents sur un smartphone a toujours été critiquée depuis plusieurs années.

À lire aussi Donald Trump demande au Congrès de le suivre sur Twitter pour s’informer sur la guerre avec l’Iran
publicité