Intel a déclaré hier qu’ils vont quitter le marché de la téléphonie 5G pour mieux se concentrer sur les modems 4G et 5G destinés aux ordinateurs personnels et aux appareils intelligents. La firme compte également investir ses efforts dans la mise en place d’infrastructures 5G. Cette décision survient quelques heures après qu’Apple et Qualcomm ont décidé de conclure un accord pour mettre fin aux différentes poursuites juridiques qui opposent les deux firmes depuis près de 2 ans.

Les analystes estiment cette décision d’Intel aurait pu pousser Apple à faire la paix avec Qualcomm. Cependant, on ignore encore quand Intel a décidé de prendre cette décision et quand ils l’ont communiqué à Apple. De plus, la firme n’a pas voulu émettre de commentaires sur le sujet. Toutefois, Bob Swan, le PDG d’Intel, a déclaré que « Nous sommes très enthousiastes à propos de l’opportunité de la 5G et de la cloudification du réseau ; mais dans le secteur des modems pour smartphones, il est devenu évident qu’il n’y a pas de chemin clair vers la rentabilité et des retours positifs ». Pour le moment, ni Apple, ni Qualcomm n’ont dévoilé les raisons de l’accord surprise. Cependant, certains analystes estiment qu’Apple était surtout préoccupé par la capacité d’Intel à fournir des modems 5G pour la prochaine génération d’iPhone. Cette situation montre aussi qu’Apple va s’appuyer exclusivement sur les technologies de Qualcomm pour la conception de ses téléphones 5G prévue pour 2020.

#Intel a décidé d’abandonner le marché de la téléphonie #5G Click to Tweet
À lire aussi Le XMM 8160 : le nouveau modem 5G d’Intel

AUCUN COMMENTAIRE