Bien qu’ayant fait appel à la sanction de 4.3 milliards de dollars donnée par la Commission européenne pour abus de position dominante, Google veut bien faire les choses. Aussi, certaines applications seraient assorties d’un accord de licence payant si elles sont téléchargées en Europe. Le prix vient d’être annoncé sur The Verge : 35€ par application. Google Search et Chrome seront gratuites mais la facture reviendra cher aux constructeurs européens. Il est à noter tout de même que les grilles seront établies par pays. Le premier groupe paiera plus cher que les autres. Parmi les membres du Tiers 1 on retrouve le Royaume-Uni, les Pays-Bas, la Suède, l’Allemagne, la Norvège…

Google impose également un classement des pays selon le nombre de pixels par pouce. Les smartphones à 500 ppp et plus auront une plus lourde facture, ceux entre 400 et 500 ppp paieront un peu moins et ceux en dessous des 400 ppp auront à s’acquitter du minimum de frais. Mais l’impact de ces accords de licence payants sur les consommateurs risque de mettre à mal le marché, surtout pour certaines marques comme Xiaomi, qui prônent la réduction des coûts de production. Mais la sanction de la Commission européenne est un peu tardive puisque les applications Google sont devenues indispensables aux smartphones sous Android.

#Google : des accords de licence payants en Europe Click to Tweet
À lire aussi Google va faire payer ses applications aux fabricants européens

AUCUN COMMENTAIRE