Le récent incendie d’OVH a mis en évidence l’importance de la sécurité des données stockées chez les fournisseurs de services cloud et des rôles de chacun entre fournisseur et client. StorageCraft, une entreprise Arcserve, spécialiste du stockage et de la protection des données, vient de publier les résultats d’une étude sur ce sujet. Alors que l’adoption du cloud connaît une croissance forte, notamment en raison du besoin d’agilité impliqué par la crise, StorageCraft affirme que la compréhension et la position des décideurs IT français face à cette problématique sont erronées.

En effet, plus de la moitié (53 %) des répondants français pensent que la récupération des données stockées sur les plateformes publiques incombe au fournisseur de services cloud. « Une idée préconçue et fausse qui pose un véritable problème en termes de sécurité des données, un défi qui devrait en effet être à la fois l’affaire du fournisseur de services que de celui du propriétaire des fichiers », affirme le rapport.

Une responsabilité partagée

L’étude montre également un manque de clarté et de confiance concernant la protection et la récupération des données stockées sur les plateformes publiques : 43 % des répondants français pensent que les données sauvegardées sur un cloud public (AWS, Azure, Office365, etc.) ne sont pas aussi sécurisées que celles sur site. Cette crainte est tout particulièrement répandue dans les entreprises disposant de plus d’un petabyte de données, avec 69 % des répondants qui pensent que leur sauvegarde sur un cloud public n’est pas aussi fiable que sur site.

« Les entreprises se tournant vers des services cloud doivent en effet comprendre que les données stockées à cet effet sont sous la responsabilité partagée de leur propriétaire et du fournisseur de cloud », explique le rapport. L’étude a interrogé 709 décideurs, tous ayant des responsabilités budgétaires ou techniques en matière de gestion et de protection des données et de solutions de stockage, dans des entreprises de 100 à 2 500 employés. L’enquête a été menée en Australie, au Canada, en France, en Allemagne, au Royaume-Uni et aux États-Unis.

publicité