En analysant la situation actuelle, l’ex-PDG de Google avance qu’internet sera bientôt scindé en deux blocs bien distinct. Il prévoit cette division vers 2028. Eric Schmidt a déclaré lors d’un évènement privé à San Francisco qu’un bloc sera maîtrisé par la Chine et l’autre par les Etats-Unis. Si en Chine, Facebook, Twitter et Google sont absents, ils sont remplacés sans problème par Alibaba, Tencent et Baidu. Une des raisons de cette scission d’Internent est le système mis en place en Chine. Très protectionnistes et traditionalistes, les géants chinois n’hésitent pas à collaborer avec le régime communiste pour protéger les données personnelles et la vie privée.

Selon les explications d’E. Schmidt, le projet économique de la Chine risque fort de convaincre ses partenaires économiques dans l’Eurasie, d’adopter son infrastructure. Du côté des Etats-Unis, le projet Dragonfly de Google est critiqué de partout. Dans son principe, il s’agit d’un moteur de recherche censuré qui a pour cible le marché chinois. Les associations protectrices des droits de l’Homme n’ont pas manqué de partager leur indignation contre ce type de projet. Cette future collaboration avec le gouvernement chinois est vue comme une complicité dans la violation des droits de l’Homme. Des employés de Google se sont aussi manifestés anonymement. Et en guise de protestation, Google a reçu récemment la démission de son scientifique en chef Jack Poulson.

Eric Schmidt prédit une division en deux blocs d’internet en 2028 Click to Tweet
À lire aussi 1 minute d’Internet en 2018

AUCUN COMMENTAIRE