4 ans après avoir privatisé sa firme, le CEO Michael Dell de Dell Technologies, semble vouloir faire machine arrière. Afin de réduire les dettes qui pèsent sur son entreprise, il envisage de réintroduire en bourse une partie de son capital. Après l’acquisition d’EMC en 2015, lors de l’opération la plus importante que la sphère IT ait pu être témoin, d’une valeur de 67 milliards de dollars, Dell peine aujourd’hui à honorer sa dette de 46 milliards de dollars.

Michael Dell dispose de quelques options pour effacer son ardoise. Soit il réintroduit son entreprise en bourse, soit il essaie d’acquérir les parts restantes de VMware dont il ne dispose pas encore. Rappelons qu’il en détient aujourd’hui 60%. Avoir entre ses mains 100% du capital ferait entrer dans la caisse de Dell des sommes colossales. Le CEO de Dell pourrait tout aussi bien céder ses parts de Pivotal. Cette cession lui rapporterait dans les 7 milliards de dollars au maximum.

#DellTechnologies : des solutions pour réduire ses dettes Click to Tweet
À lire aussi Le mariage Dell EMC plus convaincant que la séparation HPE

AUCUN COMMENTAIRE