1HOP porte plainte contre Apple pour obsolescence programmée

Après les Etats-Unis et Israël, c’est en France qu’Apple fait l’objet d’une plainte déposée auprès du Procureur de la République à Paris. L’association Halte à l’Obsolescence Programmée ou HOP vient d’effectuer un recours pour délit d’obsolescence programmée. Cette plainte s’ajoute donc aux huit autres qui sont déjà au niveau des tribunaux américains et israéliens. Si elles sont toutes recevables, Apple aura à payer des millions de dollars en sanctions. Ce recours des utilisateurs français se base sur une baisse de performance des anciens iPhone et qui a été confirmée par Apple. Le constructeur a admis qu’il a sciemment ralenti les processeurs des anciennes générations d’iPhone via la mise à jour. Or en France, ce genre de délit est passible de sanctions depuis la loi de transition énergétique de 2015. Pour se défendre, Apple a avancé que le but de cette manœuvre est de préserver la batterie. Mais l’association HOP ne le voit pas dans cette optique et déclare « (…) Le ralentissement des appareils plus anciens semble avoir pour intention délibérée de pousser les clients d’Apple à l’achat du nouveau modèle. » Si la plainte aboutit en France, la peine sera de 300.000 euros d’amende assortie à une peine de deux ans de prison au moins. Comme il s’agit d’une grande multinationale, la sanction équivaudra à des milliards de dollars.
#HOP porte plainte contre #Apple pour obsolescence programmée Click to Tweet
À lire aussi Comment Apple dépense son budget R&D de 10,5 Md$ ?

2SoftBank entre dans le capital d’Uber

Selon le Wall Street Journal jeudi dernier, le groupe japonais SoftBank fera partie des actionnaires de la société de transport Uber Technologies. 20% du capital aurait été mis en vente par certains actionnaires de la firme américaine. Pour sa part SoftBank participera à hauteur de 15% et laissera le reste du solde aux membres du consortium. Après la succession de scandales et problèmes durant quelques mois, la firme américaine voit en SoftBank un actionnaire de référence. Le groupe proposera Rajeev Misra, le patron de Vision Fund, pour le représenté au sein du conseil d’administration.
#SoftBank entre dans le capital d’#Uber Click to Tweet
À lire aussi Uber avait une unité dédiée au vol de secrets commerciaux

3Thaïlande : vérification par ADN du vainqueur de lotto

Une véritable institution en Thaïlande, la loterie attire des milliers de joueurs dans le pays où tout type de pari et de casino est strictement interdit. Récemment, une plainte a été déposée par Preecha Kraikruan, enseignant de son état, âgé de 50, pour perte de son ticket gagnant de loterie. La cagnotte était de 30 millions de bahts (770.000 euros) et elle avait déjà été empochée par un « heureux gagnant » de 62 ans, Charoon Wimonpar, policier à la retraite. Afin de départager les deux hommes et de découvrir le véritable chanceux, la police thaïlandaise a décidé de faire vérifier les empreintes digitales ainsi que l’ADN présent sur le billet. Notons que l’actuel gagnant a affirmé avoir bien acheté les billets sans se souvenir de l’endroit de l’achat.
#Thaïlande : vérification par #ADN du vainqueur de #lotto Click to Tweet
À lire aussi L’insécurité affecte nos sociétés, les prédictions de Leonard Adleman

4Tribe VR : lancement d’une école de DJ 

La réalité virtuelle ne se limitera plus au visuel, elle touchera bientôt aussi le son. La société Tribe VR vient de lancer son école de DJ à San Francisco pour le casque Oculus Rift. En partenariat avec DJ Kryoman et Pyramid, les cours se baseront sur les techniques de beat matching, de mixage. Il y aura également des masters classes dédiées aux DJ. Toutes les leçons seront données par des DJ virtuels professionnels. Grâce à ce casque Oculus Rift, les utilisateurs auront également le son durant leur exploration de la réalité virtuelle. Ils auront également la possibilité de participer à un clip musical psychédélique interactif lors du single Show It 2 Me de Night Club. Le DJ Kryoman salue cette initiative et déclare que "La VR ouvre de nouvelles voies pour que les DJ et les artistes puissent se connecter avec les fans du monde entier, rendre la production musicale et le DJ plus accessibles ... cela changera la musique pour le meilleur." Cette évolution du son avec la réalité virtuelle est aussi suivie de près par les concepteurs de consoles de jeux vidéo.
#TribeVR : lancement d’une école de #DJ Click to Tweet
À lire aussi Réalité virtuelle : un jeu de dupes pour une technologie d’avenir

5Google : un flux audio identique à la voix humaine

La communauté scientifique vient de recevoir un article venant de Google relatant les avancées de ses recherches et expérimentations sur la synthèse vocale. Grâce à son système Tacotron 2, le flux audio généré serait indifférenciable de celle de la voix humaine. Pour preuve, lors des calculs sur la qualité de la restitution sonore d’un codec audio, la version humaine a un score de 4,58 et Tacotron presque identique à 4,53. Cette performance repose sur deux réseaux neuronaux : un qui divise le texte en séquences pour se transformer en spectrogramme, et l’autre, le WaveNet, générant les fichiers audio. La puissance de Tacotron ne s’arrête pas là, il peut prononcer des mots difficiles tout en variant la vitesse d’élocution. Le seul bémol est que pour le moment le système ne s’exprime qu’à travers une voix féminine et en anglais.
#Google : un flux audio identique à la voix humaine Click to Tweet
À lire aussi Microsoft, Amazon et IA : accord contre nature ? Non, contre Google…

6USA : présence d’un code conçu en Russie dans un logiciel du FBI

Selon l’éditeur BuzzFeed, deux ex-employés de Sagem Sécurité (actuellement Morpho) ont déclaré que la boite aurait acheté en secret un code auprès d’une firme russe spécialisée dans la sécurité informatique, Papillon Systems. Ce code figurerait dans un logiciel utilisé par le FBI pour analyser les empreintes digitales. Cette transaction aurait fait partie de la Next Generation Identification qui visait la refonte de la reconnaissance des empreintes digitales ainsi que celle du visage et de l’iris. Philippes Desbois et Georges Hala, les anciens employés de Sagem Sécurité, ont également souligné que le FBI ne savait rien de la présence de ce code dans le logiciel. BuzzFeed News a eu en main une copie non signée d’un accord entre les deux sociétés française et russe. Cette convention donnerait à Sagem Sécurité le droit d’intégrer le code dans un logiciel et de vendre le tout tel une technologie propre. Des mises à jour et améliorations auront été fournies par Papillon Systems durant cinq ans jusqu’en 2013. Toute cette affaire soulève diverses inquiétudes notamment la sécurité de la vie privée. Il ne faut pas oublier que la dernière élection présidentielle américaine avait été affectée par de nombreux incidents émanant de la Russie, qui auraient influencé les résultats.
#USA : présence d’un code conçu en Russie dans un logiciel du #FBI Click to Tweet
À lire aussi Quand le FBI conseille… de payer la cyber-rançon

AUCUN COMMENTAIRE