Zain Qaiser, un jeune londonien de 24 ans a exploité un ransomware baptisé « K!NG » depuis plusieurs années. Ce logiciel malveillant lui a permis d’extorquer de l’argent aux visiteurs de sites pornographiques. Il aurait ensuite dépensé les rançons dans la drogue, les hôtels de luxe, les jeux d’argent ainsi que dans les travailleurs du sexe. Les enquêtes indiquent qu’il aurait également acquis une montre de luxe Rolex de près de 5 000 livres. Reconnu pour 11 infractions dont le chantage, le blanchiment d’argent et l’abus informatique, le jeune londonien a écopé d’une peine de 6 ans de prison. Des experts en cybercriminalité estiment qu’il aurait pu amasser près de 700 000 livres grâce à ces projets.

Zain Qaiser aurait été à l’œuvre de l’un des cybercrimes les plus sophistiqués et les plus organisés que la National Crime Agency Britannique (NCA) aurait découvert à ce jour. Les autorités ont déclaré que le jeune pirate aurait exploité ce ransomware en collaboration avec un groupe de crime organisé russophone. Ils ont eu accès aux ordinateurs des victimes grâce à des publicités placées sur des sites pornographiques. Une fois que les utilisateurs ont cliqué sur ces pubs malveillantes, ils sont tout de suite redirigés vers la page contenant le logiciel Angler Exploit Kit (AEK) qui s’installe automatiquement sur les ordinateurs vulnérables. Une fois installé, le logiciel malveillant va verrouiller l’écran des utilisateurs sur un écran contextuel exigeant le paiement d’une rançon allant de 300 à 1,000 dollars à payer en cryptomonnaie sans quoi leurs données ne seront plus accessibles. Certains complices américains du jeune hacker s’occupaient ensuite de la conversion de la monnaie virtuelle en argent liquide.

Le créateur du #ransomware « K!NG » aurait dépensé l’argent qu’il a amassé en jeu d’argent, sexe et drogue Click to Tweet
À lire aussi Les 6 attaques de ransomware les plus importantes des 5 dernières années

AUCUN COMMENTAIRE