En avril dernier, un groupe d’adolescents avait organisé des concours RT+Follow sur Twitter. Les gagnants  recevaient des accès à des comptes premium piratés (adresse et mot de passe) pour Netflix, Pornhub, Steam, Hulu, Spotify, etc.

Les acteurs de ces piratages ne sont que des adolescents âgés de 12 ans et plus. Selon une enquête de aka Klaki, ces jeunes ne se rendent même pas compte des conséquences pénales de leurs actes.

Leurs agissements peuvent être considérées comme du vol, du recel ou usurpation d’identité. Alors que ces faits sont passibles d’emprisonnement, parmi les 27.000 utilisateurs de Discord, personne n’a jamais été arrêté. Cette situation encourage même les jeunes à continuer leurs actions illégales.

Les autorités semblent ne pas être concernées par les évènements. La CNIL affirme que cela n’est pas dans son rôle car les jeunes sont des personnes privées. La commission affirme que cela relève de la justice. Le parquet a aussi été prévenu, mais jusqu’ici, aucun retour. La seule sanction seule sanction pour ces adolescents a été celle de leurs parents : un mois sans ordinateur. Une sanction minime par rapport à leurs actes et leurs conséquences !

Des adolescents pirates : aucune sanction pour le moment Click to Tweet
À lire aussi 1 internaute français sur 4 utilise le streaming pour pirater des vidéos

AUCUN COMMENTAIRE