Selon l’étude « What Makes Digital Leaders » de The Economist, PDG et DSI sont les deux C-levels qui pilotent la stratégie IT de l’entreprise.

Les investissements des entreprises dans les technologies IT explosent – en particulier 12 trillions de dollars dans les technologies mobiles et 41 milliards dans le cloud public en 2019 selon IDC –, mais beaucoup d’entreprises continuent de voir les IT comme un outil opérationnel et non comme un différentiateur stratégique. Elles tardent d’autant à tirer avantage des nouvelles technologies numériques.

Pourtant, la transformation digitale semble être pour beaucoup d’observateurs l’occasion de redistribuer les cartes du numérique dans l’entreprise, et de donner à des fonctions opérationnelles comme le marketing le contrôle des IT. La réalité sur le terrain est autre : PDG et DSI gardent la main sur le numérique et pilotent les IT.

A la question « Qui pilote la stratégie IT dans votre entreprise ? », 514 C-levels dirigeants et cadres d’entreprises réalisant 500 millions de dollars et plus de chiffre d’affaires dans le monde ont répondu :

  • 37 % - Le PDG/CEO
  • 37 % - Le DSI/CIO
  •   9 % - Le groupe de pilotage stratégique
  •   8 % - Un autre dirigeant (C-level)
  •   4 % - Un patron régional ou de business unit (BU)
  •   4 % - Un directeur IT régional ou de BU

Nous ne reviendrons pas sur ce qui pousse les entreprises à devenir plus digitales ou sur leurs priorités d’investissements, nous vous invitons pour cela à lire notre article « 63% des DSI et des décideurs IT vont augmenter leurs dépenses informatiques ».

Améliorations et freins

Par contre, nous nous intéressons aux capacités que la fonction IT nécessite d’améliorer dans les 3 prochaines années pour atteindre les objectifs stratégiques de l’entreprise :

  • 38 % - Piloter le Big Data et les analytiques
  • 37 % - Moderniser les applications
  • 33 % - Mobilité
  • 32 % - Collaboration
  • 30 % - Associer les opérations IT avec le développement logiciel
  • 29 % - Cybersécurité
  • 29 % - Utiliser de nouvelles plateformes de développement logiciel
  • 27 % - Gérer de nouvelles plateformes matérielles
  • 26 % - Gestion de technologies intégrées
  • 21 % - Gestion des fournisseurs

Reste à déterminer quels sont les freins ou les barrières qui s’opposent à ce que les entreprises atteignent leurs objectifs :

  • 38 % - Contraintes budgétaires
  • 31 % - Focus des ressources sur la gestion des workloads IT existants
  • 28 % - Difficulté à renforcer les équipes sur les besoins de compétences
  • 20 % - Difficulté à déployer les technologies nécessaires
  • 17 % - Trop de ressources sont consacrées à la gestion de crise
  • 14 % - Manque de vision stratégique au niveau corporate sur comment les IT peuvent contribuer à atteindre les objectifs stratégiques
  •   5 % - Manque de vision dans l’organisation IT sur la fourniture des nouvelles technologies

Source : Etude « What makes digital leaders: A full C-suite perspective » de The Economist Intelligence Unit pour CSC

Image d’entête 624156342 @ iStock TarikVision

AUCUN COMMENTAIRE