10 ans que Markess observe l’évolution du marché du Cloud Computing en France, un marché qui a profondément évolué et qui devrait frôler les 6 milliards d’euros en 2016.

C’est en ouverture des Etats Généraux de la CloudWeekParis, organisée par EuroCloud France, que Markess a présenté son dernier Baromètre des Prestataires du Cloud Computing. Et cela fait 10 ans que la société d’études s’appuie sur les prestataires du cloud en France pour apporter la vision et les perspectives de ce marché de l’intérieur, c’est à dire au travers de ses acteurs.

10 ans de Cloud en France

En 10 ans, donc, le marché des solutions et services de Cloud Computing en France a été multiplié par 6, pour atteindre cette année 5,9 milliards d’euros. Avec une progression annuelle de 11 % enregistrée en 2016, c’est l’un des marchés IT les plus dynamiques. Qui profite en particulier de la transformation digitale et du dynamisme de l’innovation qui devraient maintenir un taux de croissance annuelle à deux chiffres pendant deux ans encore.

Pour 2017, avec l’accélération de la transformation digitale, Markess estime que la barre des 7 milliards d’euros devrait être franchie, ce qui se traduit par une croissance de 18,6 %.

5 facteurs devraient contribuer à continuer de dynamiser le marché d’ici à 2018 :
  • l’accélération de la transformation numérique des entreprises françaises ;
  • le développement des usages mobiles ;
  • la croissance du volume des données à analyser et/ou stocker par les entreprises ;
  • le développement des usages collaboratifs et sociaux ;
  • l’essor du Très-Haut-Débit (THD) en France.

Côté usages, le SaaS domine largement

Applications SaaS (Software-as-a-Service), infrastructures IaaS (Infrastructure-as-a-Service), plates-formes PaaS (Platform-as-a-Service), et gestion des processus métiers dans le cloud BPaaS (Business Process-as-a-Service), comme le constatent les analystes de Markess, les besoins ont considérablement évolué au cours des 10 dernières années.

XaaS-Optionen

Si le SaaS demeure majoritaire, avec près de 60 % de part de marché du cloud, les solutions IaaS rencontrent un grand succès et devraient représenter plus d’un tiers du marché en 2016. Le PaaS, entré beaucoup plus tard dans la course au nuage, devrait séduire de plus en plus d’entreprises au fur et à mesure qu’elles se sépareront du ‘legacy’.

Une tendance qui va profiter de l’engouement pour les clouds public et hybride (lire « Les DSI français plébiscitent le cloud sous toutes ses formes »).

Notons qu’à la différence des grands analystes mondiaux, qui oscillent entre des prévisions à la hache, des exagérations consenties, ou encore des résultats à la satisfaction de leurs grands clients, les analyses de Markess reposent sur une forte proximité avec l’écosystème des fournisseurs IT français, ce qui en fait des études d’un grand réalisme local.

Image d’entête 62811836 @ iStock Blablo101

AUCUN COMMENTAIRE