Le succès du salon Cloud Computing World expo vient une nouvelle fois rappeler que l'avenir est dans le nuage… mais il reste encore beaucoup de chemin à parcourir !

Le salon Cloud Computing World expo a ouvert ses portes et rencontre un succès bien mérité. Phénomène rare ces dernières années, on s'y dispute tout autant les places dans les allées, au contact avec les exposants, que sur les conférences, qui ne désemplissent pas. Autant de preuves de votre intérêt pour les stratégies cloud. Mais également de vos interrogations, car les visiteurs ne viennent plus pour découvrir le Cloud Computing, mais pour trouver des réponses à leurs interrogations et des solutions à leurs projets. Nous somes entrés dans l'âge de raison, il faut passer au cloud, mais il reste pour baucoup à faire le pas et à dépasser la déclaration d'intention ou le PoC (Proof of Concept).

Manque de maturité

Plusieurs tendances ressortent de ce salon. La plus importante porte sur le manque de maturité des clients du cloud. Pourtant, les objectifs sont clairement fixés. Une étude Markess confirme qu'un décideur IT sur deux choisit le cloud pour accompagner sa stratégie de transformation :

  • 49 % pour accélérer les déploiements et réduire le temps de mise en œuvre ;
  • 47 % pour gagner en agilité, notamment vis-à-vis des métiers ;
  • 45 % pour adapter Plan de Reprise d’Activité (PRA) et Plan de Continuité d’Activité (PCA) ;
  • 43 % pour ajuster leurs ressources sans avoir à investir dans des infrastructures supplémentaires ;

Accompagner la transformation

Les premiers bénéfices attendus, nous venons de les décrire, sont très concrets et accompagnent la mission du DSI de fournir une infrastructure adaptée aux besoins de son entreprise dans le cadre d'une enveloppe budgétaire généralement réduite.

Mais l'adoption du cloud va plus loin, et fait partie intégrante des stratégies de transformation digitale. Ainsi, malgré sa complexité (ne le cachons pas...), le cloud est plébiscité par les DSI. Comme le confirme Emmanuelle Olivié-Paul, Directrice Associée de Markess, « le Cloud devient un des piliers de nombreux projets d’innovation dans les entreprises ».

L'objectif pour le DSI est donc de tirer au mieux parti du cloud dans les projets de transformation :

  • 38 % pour mieux gérer les évolutions de leurs environnements dans le temps ;
  • 34 % pour disposer de capacités de réponse aux nouveaux usages, à la fois des collaborateurs, en particulier en mobilité, et de leurs clients.

Le cloud est aujourd'hui considéré comme un accélérateur des stratégies de transformation, d'innovation et de développement. Il ne lui manque plus qu'une large adhésion des entreprises et des décideurs… Mais sur ce plan, Cloud Computing World expo vient nous rappeler que si les solutions sont bien présentes, les organisations ont encore du chemin à parcourir !

AUCUN COMMENTAIRE