Le chef d’entreprise et ses cadres dirigeants ne sont pas à l’abri de développer de mauvaises habitudes au travail. La proximité de la fin de l’année est un moment approprié pour s’en départir et prendre un nouveau départ pour l’année 2017.

1Travailler sans interruption

Le manager montre l’exemple en s’imposant de travailler dur, mais comme l’ont montré de nombreuses études, enchainer de longues périodes de travail sans prendre réellement de pause peut nuire à la productivité. Prendre efficacement des pauses régulières, même en ne s’éloignant pas trop du bureau, pour prendre un café, rencontrer un collègue, ou même marcher autour du bureau, participe à rendre la journée de travail plus productive.

Certaines personnes ne jurent que par une règle simple : 52 minutes de travail, puis 17 minutes de pause. Nous préférons la méthode dite de Pomodoro, que nous avons déjà évoquée ici : « Devoirs de vacances : Pomodoro, la tomate règle votre rythme »

2Ne pas s’accorder suffisamment de sommeil

Beaucoup de cadres choisissent de réduire leur temps de sommeil, se faisant l’illusion de travailler plus pour être plus productifs et réduisant le sommeil pour terminer un projet. C’est un leurre ! Tout comme la prise de pauses, s’accorder suffisamment de sommeil est l’une de meilleures façons de réellement stimuler sa productivité à long terme. Et d’être frais dès le matin.

3Ne pas prendre au sérieux le feedback des employés

Certes, toutes les suggestions des employés ne sont pas à mettre en œuvre. Mais il est bon d’écouter leurs préoccupations et de prendre leurs commentaires au sérieux. D’abord parce qu’ils se sentent entendus, ce qui peut avoir un impact positif sur la relation avec eux et la dynamique du bureau. Mais aussi parce qu’un bon leader doit savoir transformer les commentaires de ses employés en solutions positives.

4Eviter les temps de ‘procrastination productive’

Dans l’organisation d’une journée de bureau, de nombreuses petites tâches donnent l’illusion d’un temps de travail productif et bien rempli. Le nettoyage régulier de la boite mail, la mise en place d’un nouveau process censé vous rendre plus productif, le test d’une n'ième application qui va changer votre travail au bureau… Toutes ces tâches vont probablement vous donner l’illusion, le sentiment que vous êtes plus productif. Il ne s’agit en réalité que d’une forme de ‘procrastination productive’, qui ne fait que de vous éviter de faire le travail que vous avez vraiment besoin de faire.

5Ne pas déléguer

Ce thème revient systématiquement, et pourtant, malgré votre conscience du phénomène, il continue de se justifier pleinement. La fin de l’année est le moment opportun de se reposer une nouvelle fois les questions : Est-ce que vous déléguez assez ? Si non, pourquoi ? Il est grand temps de déterminer la source du problème et de prendre les mesures pour changer vos processus.

6Ne pas investir dans la technologie

La technologie sur le lieu de travail peut être considérée comme écrasante. Mais l’éviter ne résoudra pas le problème. Au contraire, technologie et automatisation vont vous permettre de faire fonctionner votre entreprise et votre bureau plus en douceur. Pour cela, prenez le temps de trouver ce que la technologie vous permettra de mieux faire fonctionner et investissez dans les bons outils.

Image d’entête 108241437 @ iStock Andrew_Rybalko

AUCUN COMMENTAIRE