Les 4 défis à relever par les DAF nécessitent d’adopter une approche digitale pour transformer les services financiers des entreprises.

Pas de pénurie de défis dans la gestion des services financiers, DAF et CFO (Chief Financial Officer) sont soumis aux mêmes pressions que les métiers de l’entreprise et invités à adopter le digital. Dans une étude récente, l’Institute of Management Accountants a pointé les 4 principaux enjeux comptables et financiers que doivent affronter les DAF aujourd’hui.

1Rationalisation des processus et amélioration de la productivité

Le DAF a peu de choix… Derrière le désir de rationaliser et d'augmenter la productivité se cache (bien mal !) un défi de tous les instants : la réduction des coûts. Au point que les CFO américains y associent une expression : « make-or-break ». Fort heureusement, près de 70% des directeurs financiers affirment que la productivité de leurs services a augmenté jusqu'à et parfois au delà de 10% au cours des trois dernières années.

Comment font-ils ? La majorité d’entre eux se concentrent sur trois points :

  • l'amélioration des processus business ;
  • l'amélioration de la technologie;
  • l'embauche de personnel plus qualifiés et bien informés.

2Gérer efficacement une entreprise mondiale

Les entreprises réalisent de plus en plus d’affaires à l'échelle internationale, avec également une stratégie de croissance externe, qui imposent des défis spécifiques, en particulier pour les execs de la finance. Aux directeurs financiers d’examiner toute une série de questions, de la gestion de la chaîne d'approvisionnement à différentes pratiques de paiement, selon la partie du monde à laquelle l’entreprise a affaire, avec ses différences culturelles qui peuvent influer grandement sur la réussite des projets internationaux.

Lorsque l’entreprise cherche à devenir plus globale, au DAF de s’assurer que ces petits problèmes n’auront pas un impact sur le succès des efforts consentis.

3Visibilité en temps réel au travers de l'organisation

« Temps réel » est devenu un mot à la mode ces dernières années, et c’est aujourd’hui une priorité pour de nombreux DAF. Idéalement, les données traitées à un instant précis devraient refléter exactement où l’entreprise se situe à ce moment dans le temps. Mais ce n'est pas toujours possible. La responsabilité en revient généralement à la façon dont les données sont gérées. Et en la matière les feuilles de calcul sont loin d'être une meilleure pratique.

Le DAF rêve d’un système en temps réel entièrement automatisé, mais ce n’est pas pour un avenir immédiat. A lui de commencer par essayer d’élaguer ces choses qui ajoutent du temps et des mesures supplémentaires, comme la duplication des données saisies et le tableur, et qui l’éloigne de d'info en temps réel.

4Manipuler efficacement la consolidation financière

La consolidation financière a un lien direct vers le précédant défi. La nécessité de consolider peut se produire pour de nombreuses raisons, à commencer par essayer de centraliser les informations financières qui proviennent de récentes acquisitions ou fusions. Mais avant de consolider, le DAF doit s’assurer que les données à partir desquelles il travaille sont propres. Si l'information jointe est peu fiable ou inexacte, non seulement il faudra composer avec le bouleversement que tout changement apporte, mais il faudra aussi affronter le stress supplémentaire engendré par des données erronées.

Pour s’assurer du succès d’une stratégie financière reposant sur l’engagement dans la transformation digitale, il faudra faire de la consolidation une priorité absolue.

Image d’entête 100256779 @ iStock grafico2013

AUCUN COMMENTAIRE