60 % des DSI français déclarent avoir retardé ou renoncé à un projet important par manque de temps, de ressources ou d'organisation.

Quel que soit le projet, applicatif ou stratégique, 60 % des DSI français confrontés à des freins ou des manques, se sont retrouvés contraints de retarder voir de renoncer à un projet important. Ces projets sont principalement :

  • 37,7 % - Projets applicatifs, en particulier ERP et CRM
  • 19,7 % - Projets stratégiques liés à la refonte du SI ou de son architecture, schéma directeur ou plus globalement la gouvernance
  • 5 % - Projets de plateforme collaboratives et intranet

Ce qui retarde les projets importants

Si les freins qui mènent à retarder, voir abandonner les projets stratégiques sont multiples, une tendance émerge. Quels sont-ils ?

  • 35,6 % - Le traitement des urgences
  • 22,1 % - Le manque de temps
  • 16,3 % - La charge de travail associée à des contraintes de reporting pour la direction
  • 14,4 % - Le manque de ressources humaines

Source : Etude sur « Le quotidien des directions informatiques en France », par Atout DSI pour Sunguard AS

Image d'entête 69510617 iStock @

AUCUN COMMENTAIRE