Le condensé de l'actualité digitale Marketing et Communication commentée par le CMIT, le Club des directeurs marketing et communication de l’IT.

Avec aujourd’hui : Matthieu CHESSARI (@lechess), Directeur Marketing & Ecommerce at Alliance-Com (@alliancecom), et membre du CMIT (@CMITfr)

1L’e-mail marketing en crise, d’où viennent les échecs ?

Baisse des taux d’ouverture, croissance de la liste d’abonnés inférieure aux retraits, fin des recettes d’hier, l’email marketing est en baisse… jusqu’à l’échec parfois !

Source : Business2community 

  • Le commentaire de Matthieu Chessari :

La dernière table ronde du CMIT intitulée "Que pensent les DSI du marketing de leurs fournisseurs" l’a encore démontré : l’email marketing, victime de son succès, est désormais pour les DSI interrogés un canal obsolète. Figurant encore parmi les canaux privilégiés lors de campagnes d’outbound marketing, l’email marketing voit ses taux d’ouverture et ses taux de clics plonger chez de nombreux annonceurs. Cependant certains d’entre eux arrivent encore à tirer leur épingle du jeu, ils ont su adapter leurs campagnes notamment à la mobilité, et parviennent à délivrer le bon message à la bonne personne au bon moment.

Je pense que le principal échec vient du fait que certains considèrent l’email marketing comme un canal distinct alors qu’il fait partie du parcours client dans son ensemble. L’email marketing doit se réinventer, mais il a encore un bel avenir devant lui s’il réunit les ingrédients suivants : une approche mobile first tout en anticipant l’essor de l’IoT, le Big Data doit lui fournir les éléments lui permettant une super-personnalisation des messages et enfin une automatisation plus complexe et assistée par l’IA.

2La vidéo augmente de 180% le potentiel d’achat

La croissance du commerce électronique au cours de la dernière décennie a été forte. Les vidéos qui présentent et expliquent le produit, de gadgets à l’origine, aujourd’hui participent à ce succès. Elles aident à atteindre les clients d'une manière plus efficace.

Source : Business2community 

  • Le commentaire de Matthieu Chessari :

1 milliard d’utilisateurs, soit près d'un tiers des internautes du monde entier. Voici un chiffre qui laisse rêveur tout marketeur… Ce chiffre, c’est le nombre d’utilisateurs de YouTube. Comme la société le détaille dans ses statistiques officielles (https://www.youtube.com/yt/press/fr/statistics.html), chaque jour ces internautes regardent des centaines de millions d'heures de vidéos sur la plate-forme. Le format vidéo n’a plus à faire ses preuves, il est un levier incontournable dans la promotion de marques et des produits.

Combiner le support vidéo avec un site ecommerce équivaut à se doter d’un outil de conversion redoutable. L’étude Forrester Research ‘B2B Buyer Mapping Basics’ montre que 74% des visiteurs qui ont regardé une vidéo démonstrative d’un produit (avec explications) l’ont ensuite acheté.

Très souvent utilisée pour créer de la confiance (fondement de la conversion), la vidéo apporte aussi de nombreux avantages quand elle est utilisée sur un site ecommerce :  elle augmente le temps passé sur votre site, elle peut être bénéfique pour votre SEO (pensez à l’optimisation), elle encourage les actions sociales. Très précieux en B2B, le support vidéo permet d’expliquer des concepts difficiles ou compliqués. Désormais avec le bon format vidéo (explicative, animée, tutorial) tous les produits peuvent engendrer de la conversion.

Avec un coût de réalisation en baisse et des perspectives technologiques épatantes (mobile, 5K, VR, etc.) il est évident que les internautes n’ont pas fini d’en prendre plein les yeux·

3Le SMS marketing, encore…

Le Marketing mobile est devenu une stratégie indispensable pour toute campagne omnicanal. Mais même si les utilisateurs sont ultra sollicités, le SMS marketing apparaît comme une des solutions les plus efficaces, avec une approche peu agressive en comparaison à certaines campagnes emailing !

Source : Webmarketing 

  • Le commentaire de Matthieu Chessari :

Fort de ses 28 années d’existence (le premier fut envoyé en 1989), le SMS a sur le papier tous les atouts d’un super outil pour mener des campagnes d’outbound marketing : simple, rapide, précis et abordable.

Le SMS marketing offre une réelle opportunité d’entrer dans l’intimité et d’établir ainsi une relation plus forte avec le consommateur. Mais c’est là qu’est pour moi le piège de ce type de campagnes : la limite est très fine entre intimité et intrusion. Les campagnes SMS touchent du doigt les limites des campagnes d’outbound marketing. Mais dans le cadre de ces campagnes SMS, le terminal récepteur a son effet. Le GSM ou SmartPhone bénéficie d’un fort sentiment d’appropriation et le SMS est la plupart du temps utilisé dans un cadre privé (même si son utilisation en entreprise existe).

Face à ce risque pour une marque ou une entreprise d’être considérée comme intrusive, je n’utilise l’usage du SMS promotionnel dans le cadre de campagnes de rappel et/ou de relance. J’ai le sentiment que les campagnes de push sur mobiles doivent être privilégiées sur des porteurs d’applications.

AUCUN COMMENTAIRE