Le général Patton disait « attaquez, ils attaqueront toujours ». En cette période de bonnes résolutions - qui ne seront pas tenues… - la ‘mentalité d’attaque’ peut vous aider à aller de l’avant et à inverser la tendance à l'échec des résolutions de la nouvelle année.

Nous venons de franchir le Blue Monday, le contestable ‘pire jour de l’année’, pseudo-scientifiquement fixé en 2018 au 15 janvier. Au fait, savez-vous pourquoi il est fixé au troisième lundi de l’année ? L’équation qui permet de ‘calculer’ ce jour est une supercherie, créée par une agence marketing et ‘approuvée’ par un scientifique (contre rémunération), pour la compagnie aérienne Sky Travel afin d’inciter à prendre des vacances à cette période, et pour une destination évidemment lointaine !

Blue-Monday

Blue Monday confirme l'échec

Ce Blue Monday serait donc le jour charnière, celui à partir duquel les bonnes résolutions s’envolent. Bon, mettons les choses au point, les bonnes résolutions sont une coutume qui massivement conduit à l’échec, parce que la période ne s’y prête pas, parce que les vœux ne sont pas réfléchis, et plus simplement parce que nous n’avons pas la volonté d’aller plus loin !

Volonté, le ‘gros mot’ est lâché. Le vrai problème qui conduit à l’échec, c’est nous. Nous ne nous mettons pas en situation de tenir nos objectifs et d'aller au bout de nos projets. C’est pourquoi nous vous proposons une recette, la ‘mentalité d’attaque’, déclinée en deux parties, en espérant qu’elle vous permettra, pas forcément de réussir vos bonnes résolutions, mais à tout le moins de vous placer sur la bonne voie.

La base de cette recette, c’est de se placer en position d’attaque. Tony La Russa, célèbre joueur puis manager d’équipes de baseball – il a joué chez les Red Sox de Boston, avant d’entrainer les Chicago White Sox et les Oakland Athletics – donnait une directive à ses joueurs : « En cas de doute… attaquez » !

Se mettre en position d’attaque

La plupart d’entre nous commençons l’année d’une manière bâclée et lente. Après les libations et les excès des fêtes, nous reprenons nos habitudes, la routine quoi ! La première étape de toute méthode d’accomplissement des vœux devrait être physique : se mettre en situation de santé favorable.

Commencez donc par retrouver une meilleure santé, source de performance et d’une meilleure acceptation de soi, et pour cela imposez-vous un programme de 90 jours :

  • Consommez raisonnablement, limitez l’alcool, supprimez les drogues, accordez-vous un peu de sommeil supplémentaire.
  • Après validation par le corps médical, accomplissez 30 minutes d’exercices cardiovasculaires au moins 4 fois par semaine.

Attaquer

Les personnes atteintes de la ‘mentalité d'attaque’ ont des attentes plus élevées d'elles-mêmes que le reste du monde. Elles ont toujours l'objectif d’améliorer constamment quelque chose - pas tout, mais toujours au moins une chose. Le développement de cette attente force notre mentalité d'attaque à se développer au fil du temps.

  • Comment démarrer ? Prenez un moment et répondez à une question : « Quelle est la seule chose dans ma position actuelle pour laquelle je peux me fixer l’objectif de devenir le meilleur absolu ? ». Et forcez l'obsession de l’amélioration, c'est une bonne expérience pour mettre le feu à la passion.
  • Et pour continuer de développer votre mentalité d'attaque, en remplacement du « bâclée et lente », engagez-vous à prendre cinq minutes chaque jour pour s’attaquer à vos résolutions. Vous serez surpris de voir comment ces cinq minutes quotidiennes vont vous aider à aller de l’avant, tout en vous tenant prêt à attaquer.

Source : Jason Selk, auteur de « Executive Toughness »

Image d’entête 164182226 @ iStock FMNG

AUCUN COMMENTAIRE