Le Danemark ne fait pas que de chauds meubles en pin, il est également le second pays le plus heureux au monde, après la Norvège. C’est pourquoi on regardera avec intérêt le concept ‘hygge’ en se disant « mais pourquoi n’y ai-je pas pensé plus tôt ? ».

Les Danois figurent parmi les personnes les plus heureuses sur Terre. Probablement sont-ils influencés par leur long hiver froid et sombre pour reproduire au travail la sensation familière et le confort de la maison. Toujours est-il qu’ils sont à l’origine d’un concept, hygge (prononcer ‘heu-geu’), qui figure parmi les principales tendances sur Pinterest en 2017, année où il s’est vendu pas moins de six nouveraux livres sur ce concept aux Etats-Unis.

Hygge consiste à renforcer la culture de l’entreprise en aidant les employés à trouver le bonheur au travail. Le concept répond à l’objectif de créer une atmosphère et une expérience, plutôt que de se concentrer sur les choses plus matérielles de la bureautique. Il apporte le sentiment d'être à la maison, avec les gens que nous aimons, en sécurité et protégés du monde, au point de ne plus être sur nos gardes !

Le concept hygge repose sur 5 piliers qui permettent d’être ‘hyggelig’ :

1Créer des espaces de travail privés

Même à souhaiter créer une culture de la collaboration, les membres de l’équipe ont besoin de disposer de leur espace personnel, pour décompresser, se concentrer et se protéger du monde extérieur. Ainsi, chaque employé peut créer son espace personnel, pas sous la forme d’un bureau classique, mais sous celle d’une zone avec ses photos, sa tasse à café, sa couverture, où il peut entrer s’il éprouve le besoin de s’isoler. Quelques séparations amovibles peuvent également suffire à créer cet espace.

2Encourager l’esprit d’équipe

Les employés doivent faire partie d’une équipe de coopération, presque une famille, qui est cruciale car elle représente un solide système de soutien. L’organisation d’activités de renforcement et l’encouragement à exercer des activités à l’extérieur de l’entreprise, loin du stress et de la technologie, participent à renforcer l’esprit d’équipe. Et à développer la confiance, ce qui rend la culture du lieu de travail plus lumineuse et les employés plus productifs.

3Laisser tomber le café miteux et la malbouffe

La tasse à café est un élément clé de l’inspiration hygge. Les zones de rafraichissement dans l’entreprise sont souvent miteuses, accompagnées d’un café indigne de ce nom, et d’une alimentation obsolète et proche de la malbouffe. L’espace café doit être plus proche de la salle à manger, pour ajouter au bureau un élément confortable et réconfortant. Encouragez vos employés à apporter une plante, leurs propres collations et leurs boissons préférées afin de renforcer la sensation de familiarité.

4Focus sur l’ambiance

Le décor, l’éclairage, la musique éventuellement, participent à la création d’une ambiance apaisante. 71% des employés connaissent des problèmes de santé qui sont spécifiquement attribués à l’éclairage de leur bureau (source : Energy Inc.). Sont à éviter en particulier les éclairages fluorescents pour diminuer les risques de maux de tête et et de fatigue oculaire. La décoration hygge ne se trouve pas dans les catalogues de bureau, alors laissez les membres les plus audacieux de votre équipe décorer les bureaux. Englobez tout cela dans une musique neutre et apaisante. Et pour les espaces personnels, laissez aux employés la liberté d’écouter la musique qu’ils aiment.

5Promouvoir la sincérité

Le travail hygge n’est pas seulement une question de confort et de café, c’est aussi lié à la création d’un lieu où les employés se sentent les bienvenus, où ils sont vus et reconnus, où la hiérarchie est ouverte et les apprécient. Ce qui a pour effet de diminuer le stress, et de rendre les employés plus résistants. L’écoute, la reconnaissance du travail bien fait, les compliments même simples, les petits gestes qui comptent, la sincérité participent à répandre la bonté et à enrichir la culture de l’entreprise. Sans oublier que reconnaître ses erreurs, montrer ses vulnérabilités, assumer les mauvais jours, c’est également afficher l’importance de l’équipe et du moi authentique au travail.

Source : livre « The Little Book of Hygge: Danish Secrets to Happy Living » par Meik Wiking, CEO du Happiness Research Institute

Image d’entête 656835982 @ iStock VectorMoon

AUCUN COMMENTAIRE