1 travailleur sur 2 accepte la première offre d’emploi qui se présente à lui. Soit une erreur de négociation stratégique qui se traduira sur une vie professionnelle US par un manque à gagner de 1 million de dollars...

Une enquête de Salary.com a révélé que 49% des travailleurs américains acceptent la première offre d’emploi qui leur est proposée. Un chiffre certainement nettement supérieur pour les personnes ayant moins de 35 ans.

Une vie MArshmallow

La célèbre expérience Marshmallow de l’Université de Stanford a placé des enfants âgés de 4 ans devant un choix : recevoir une récompense tout de suite ou attendre 15 minutes pour recevoir 2 récompenses. La majorité des enfants choisissent la récompense immédiate…

Ces études ont été prolongées sur ces enfants plus tard dans leur vie. Elles ont constaté que ceux qui ont retardé leur satisfaction sont ceux qui ont généralement rencontré le plus de succès dans tous les domaines de la vie.

Dans le domaine du travail comme dans la vie, en dépit de la connaissance de cette fameuse étude sur la volonté et la maîtrise de soi, la plupart des gens se montrent encore impulsifs au sujet de leur prise de décision.

La prise de décision prise de tête

Pourquoi ne parvenons-nous pas à prendre les meilleures décisions à long terme. Nous sommes une majorité à affirmer que cela tient au fait que nous ne savons pas vraiment ce que nous voulons. Et donc nous prenons ce qui se présente et nous est offert.

Le problème est le même dans la plupart des entreprises, qui trop souvent perdent la trace de leur intention initiale. D’autant plus qu’en l’absence d’une vision claire, les individus sont plus facilement influençables. Et parce que la plupart des gens n'ont pas décidé ce qu'ils veulent intrinsèquement, leur principale motivation devient la validation externe.

L'échec...

La plupart des entreprises échouent quand les choses commencent à se développer. Elles deviennent trop excitées par les perspectives d'avenir et négligent les aspects techniques et organisationnels pour soutenir la croissance. Paradoxalement, pour elles le succès est un catalyseur pour l'échec.

Si vous êtes prêt à attendre, la qualité de votre vie pourrait s’améliorer de façon spectaculaire. Mais pour cela vous devez d'abord savoir ce que vous voulez. Vous devez également savoir pourquoi vous faites ce que vous faites. C’est ce qui vous évitera d’être influencé par la première offre qui se présente à vous. Et vous permettra d’être plus préoccupé par la recherche de quelque chose à la valeur durable et significative.

Et lorsque la récolte arrivera, vous pourrez regarder en arrière avec une satisfaction que la plupart des gens ne pourront jamais imaginer...

Image d’entête 611995940 @ iStock leremy

AUCUN COMMENTAIRE