Le renforcement de l'expérience du client, les nouveaux produits, ou encore l'émergence de nouveaux modèles économique et donc de concurrents sont autant de challenges qui imposent le besoin d'innovation. Mais quels sont les facteurs d'incitation ou les barrières de l'innovation dans mles organisations ?

Les organisations doivent faire face à trois challenges et autant de pressions : améliorer positivement l'expérience client (38%), innover sur les produits et services (34%), affronter l'émergence de nouveaux modèles économiques et concurrents (33%). Etonnement, et si l'on considère la technologie comme un outil, ces challenges sont les mêmes que l'on soit un DSI ou un marketeur. Et pour l'entreprise qui avance, ces challenges pilotent le besoin d'innovation.

Une étude Sparks Grove et Econsultancy, « The Pursuit of Standard Operating Innovation », réalisée auprès de directeurs marketing d'entreprises B2B nord-américaines, a mis en exergue les facteurs qui accompagnent l'innovation.

Facteurs d'incitation à l'innovation

  • 59 % - Facteurs stratégiques, décision et priorité des directions générales
  • 51 % - Focus sur les clients, commentaires et retours d'expérience
  • 42 % - Outils technologiques pour la collaboration et la gestion de l'innovation
  • 41 % - Budgets, processus et incitations dédiés à l'innovation
  • 37 % - Formation, développement des compétences et incitations à la créativité
  • 34 % - Facteurs culturels, transparence, acceptation de l'échec, réduction des silos, suivi des initiatives, diversité des talents
  • 29 % - Influences externes, expertise tierce et veille

Barrières à l'innovation

  • 35 % - Mentalités traditionnelles
  • 32 % - Peur du risque
  • 30 % - Faible tolérance à l'erreur
  • 24 % - Barrières entre les équipes et les silos
  • 20 % - Résistance aux idées qui ne viennent pas de l'exécutif
  • 18 % - Résistance aux points de vue et expertises externes
  • 17 % - Manque de process liés à l'innovation

Accompagner et transformer

L'innovation est loin d'être une priorité pour de nombreuses organisations. Et elle se résume encore trop souvent par un focus exclusif sur la qualité, les services, et surtout la réduction des prix. L'étude Sparks Grove et Econsultancy vient rappeler que si de nombreux facteurs sont porteurs d'innovation, les freins demeurent nombreux et finalement très humains dans leur expression qui peut paraitre rétrograde. C'est pourquoi il ne peut y avoir d'innovation sans transformation, ni accompagnement de la démarche dans la gouvernance.

AUCUN COMMENTAIRE