« Allons au-delà de la Business Intelligence ! ». Tel est le message que porte Anthony Hié, DOSI du Conseil Départemental (Général) de la Moselle (CD57) et membre influenceur d'IT Social, dans cette nouvelle expertise qu'il nous a confiée. Pour les non-initiés, il peut être complexe d'appréhender le concept de Big Data défini par les 3V (Volume, Variété, Vélocité). Contrairement à la business intelligence (BI), où le résultat à atteindre est le plus souvent identifié en amont (KPI, balanced scorecard, reporting financier...), le Big Data s'appuie sur un principe dit de causalité… C'est à dire une relation de cause à effet qui permet de formuler des explications a posteriori concernant un phénomène ou un événement. Cependant, il n'est nulle question de jouer ici les "Madame Irma", et de visualiser à travers une boule de cristal les tendances à venir (avenir ?)... Plus sérieusement, la Datavisualisation (Dataviz pour les intimes) se positionne comme une première étape d’analyse et une aide précieuse pour mettre en relation ces Big Data afin de les rendre plus facilement interprétables. En effet, grâce à l'agilité et à la réactivité des visuels interactifs ainsi générés, il est plus aisé de mettre en perspective les données et les présenter de manière à les faire parler et en rendre accessible le sens.

Accompagnons dynamiquement le marketing digital

Selon les experts de smartinsights.com (1), 70 % des organisations n'ont pas encore commencé leur plan de transformation digitale. Et l'utilisation tactique des infographies dans une stratégie B2C représenterait 62 % des usages préconisés pour une meilleure interaction avec le client. Pour un marketing digital toujours plus inventif, la Datavisualisation pourrait donc présenter sur une infographie interactive temps réel le parcours idéal d'une expérience client réussie grâce aux corrélations mises en évidence à travers cette variété d’informations personnelles. Le résultat ainsi obtenu permettrait de prédire des habitudes et des comportements chez les usagers selon plusieurs hypothèses présentées dynamiquement. En ajustant dynamiquement la Dataviz, on réadapte aussi le plan Marketing en conséquence… Les outils de Datavisualisation (2), même s'ils existent depuis plusieurs années, arrivent désormais à un niveau de maturité tel qu'ils sont non seulement plus performants, mais surtout plus accessibles aux néophytes. Cette façon d'appréhender les données permet donc de passer de la Business Intelligence, initialement une affaire d'experts du décisionnel, à la 'user-friendly' business discovery, et ainsi identifier des tendances et faire des découvertes grâce aux créations visuelles ainsi produites. Notons aussi que la Dataviz peut permettre de décomplexifier la notion même de Big Data en consolidant la variété des données traitées, jusqu'à créer un modèle graphique animé, signifiant et exploitable.

Valorisons la pertinence du service public

Produire des données intelligentes (Smart Data) à partir des données brutes de l'Open Data (OD), voilà une autre valeur ajoutée possible par la Datavisualization. A l'heure actuelle, les experts de l’OD s'accordent à dire qu'environ 80 % de l'Open Data est produit à partir de données cartographiques et se prête donc bien à une restitution à travers cette interactivité visuelle. Un autre exemple d'utilisation de ce dispositif dans le service public est la constitution d'observatoires territoriaux à partir des données existantes dans les systèmes d'information internes, voire externes aux organisations publiques. Il est intéressant de pouvoir croiser dynamiquement ces données économiques, sociales, environnementales et culturelles jusqu'à leur donner un sens. Il en est de même pour les Smart Cities, les villes actuelles devront développer de nouveaux services performants dans tous les domaines. La plupart des villes intelligentes disposent déjà des réseaux de capteurs sources de megadonnées, et même de contribution citoyennes directes à la constitution de ces données ! Les projets ne manquent pas, citons une Dataviz des différents modes de transports pour mieux élaborer l'éco-mobilité au sein de la ville, ou encore identifier sous forme de graphiques dynamiques la variation des flux de population aux différentes heures de la journée et entre les différents quartiers (à croiser avec le nombre de tweets générés et géolocalisés !), etc. La Dataviz peut jouer alors un rôle clé dans la transformation digitale des organisations publiques pour que les préoccupations publiques d'aménagement et de développement du territoire soient toujours plus proches du citoyen. Alors n'attendez plus, quelque soit votre organisation, affichez dès à présent des perspectives Big Data ambitieuses, et visualisez le champ des possibles avec la Dataviz ! (1) Étude et statistiques présentées lors des conférences TFM&A 2015 (Technologie For Marketing et Advertising) (2) Exemples : Qlick Sense, SAS Visual Analytics, Tableau Software, Datawrapper pour n'en citer que quelques uns...

AUCUN COMMENTAIRE