La langue française s’enrichit de 11 nouveaux termes et expressions des télécommunications

Internet des objets, objet connecté, neutralité de l’internet, téléviseur connecté… Le journal officiel a publié un avis d’enrichissement de la langue française portant sur 11 termes du vocabulaire des télécommunications.

Résultat des travaux de la Commission d’enrichissement de la langue française, notre vocabulaire s’enrichit après publication au Journal Officiel de 11 termes et expressions destinées au secteur des télécommunications.

1appel-piège

finition : Appel téléphonique ou minimessage incitant le destinataire, par un subterfuge, à appeler un numéro qui est surtaxé à son insu.

Note :

1. Le subterfuge consiste, par exemple, à ne pas laisser au destinataire le temps de répondre, à interrompre très rapidement la communication ou à laisser dans un message un numéro à appeler.

2. L’expression ping call, empruntée de l’anglais, est déconseillée. Voir aussi : minimessage.

Équivalent étranger : call scam, missed call scam.

2code 2D

Synonyme : code à barres matriciel, code-barres matriciel.

finition: Représentation en deux dimensions d’informations sous la forme de figures géométriques élémentaires juxtaposées.

Note :

1. Les figures géométriques sont généralement des carrés blancs et noirs.

2. Un code 2D peut être lu par un mobile multifonction doté d’un capteur d’image et d’un logiciel spécialisé.

3. Un code 2D peut contenir une information intéressant directement l’utilisateur ou une adresse qui le redirige vers une source d’information.

4. Les noms de marque ou de norme tels que « flashcode » ou « QR code » ne doivent pas être utilisés pour désigner de façon générique ces représentations.

Voir aussi : mobile multifonction.

Équivalent étranger : 2D code, data matrix, matrix code, two-dimensional code.

3bronique

Définition : Discipline regroupant les techniques de télécommunication par fibre optique ; par extension, ensemble des composants mis en œuvre dans ces techniques.

Note : Le terme « fibronique » est également utilisé comme adjectif.

Équivalent étranger :  ber-optic (adj.) [EU],  ber optics (n.) [EU],  bre-optic (adj.) [GB],  bre optics (n.) [GB].

4internet des objets

Abréviation : IDO.

finition : Ensemble des objets connectés ainsi que des réseaux de télécommunication et des plateformes de traitement des informations collectées qui leur sont associés.

Note : Les réseaux de télécommunication peuvent être l’internet, des réseaux de radiocommunication avec les mobiles ou encore des réseaux spécialisés à faible débit.

Voir aussi : objet connecté.

Équivalent étranger : Internet of Things (IoT).

5mobile multifonction

Forme abrégée : mobile

finition : Terminal mobile qui assure la téléphonie et l’accès à l’internet par voie radioélectrique, ainsi que d’autres fonctions informatiques ou multimédias.

Note : Le terme « mobile » désigne aussi un téléphone qui n’assure pas l’accès à l’internet.

Voir aussi : tablette.

Équivalent étranger : smartphone.

Attention : Cette publication annule et remplace celle du terme « terminal de poche » au Journal officiel du 27 décembre 2009.

6neutralité de l’internet

finition : Principe selon lequel un fournisseur d’accès à l’internet ou un opérateur de télécommunication doit garantir un traitement du trafic égal et non discriminatoire, quel que soit l’expéditeur, le destinataire ou le type et le contenu des données et des services.

Note : La neutralité de l’internet exclut, par exemple, qu’un opérateur bloque ou ralentisse certains échanges d’informations sur son réseau, ou en favorise d’autres.

Voir aussi : fournisseur d’accès à l’internet, opérateur de télécommunication. Équivalent étranger : net neutrality.

7objet connecté

Definition : Objet qui est capable, outre sa fonction principale, d’envoyer ou de recevoir des informations par l’intermédiaire d’un réseau de télécommunication.

Note :

1. La capacité à envoyer ou à recevoir des informations permet, dans certains cas, d’étendre ou de diversifier les fonctions de l’objet.

2. Les objets connectés relèvent par exemple des domaines du transport (véhicule connecté), de la santé (automesure connectée), de l’industrie (outillage connecté), de la domotique (compteur électrique interactif) ou encore de la vie quotidienne (montre connectée).

Voir aussi : automesure connectée, compteur électrique interactif, internet des objets, téléviseur connecté, véhicule connecté.

8réseau de collecte

finition : Partie d’un réseau d’infrastructure, qui assure le transport des signaux entre le réseau dorsal et les réseaux d’accès.

Voir aussi : réseau d’accès, réseau d’infrastructure, réseau dorsal. Équivalent étranger : backhaul.

9réseau de diffusion de contenu

Abréviation : RDC.

Definition : Réseau constitué de serveurs reliés par l’internet, qui permet d’améliorer l’accès à des contenus volumineux ou très demandés en les copiant sur un grand nombre de ces serveurs.

Équivalent étranger : content delivery network (CDN).

10réseau dorsal

finition : Partie principale d’un réseau d’infrastructure, caractérisée par un débit élevé, qui concentre des signaux provenant des autres parties du réseau et les transporte entre celles-ci ou vers d’autres réseaux.

Voir aussi : réseau de collecte, réseau d’infrastructure.

Équivalent étranger : backbone.

Attention : Cette publication annule et remplace celle du terme « dorsale » au Journal of ciel du 16 mars 1999.

11téléviseur connecté

Définition : Téléviseur permettant, simultanément ou non, de recevoir des programmes de télévision et d’accéder à l’internet.

Note : L’accès simultané à l’internet peut être synchronisé ou non avec le programme télévisuel.

Voir aussi : objet connecté.

Équivalent étranger : connected television, connected TV, smart television, smart TV.

Image d’entête 813842530 @ iStock incomible

AUCUN COMMENTAIRE