Les développeurs ont une particularité : s’ils sont à la pointe des pratiques, ils sont une denrée rare et chassée, et ils peuvent profiter de multiples opportunités. C’est pourquoi, quel que soit le profil recherché, les recruteurs doivent optimiser leurs chances d'attirer les meilleurs profils.

Voici une situation inversée de recherche d’emploi : les développeurs sont des profils très recherchés, très courtisés même, ce n’est donc pas à eux de se plier aux attentes des entreprises qui les recrutent, mais aux recruteurs de s’adapter aux demandes des développeurs. C’est à ce prix que vous pourrez les attirer !

Une fois que l’on a compris cela, l’entreprise qui propose un poste de développeur va chercher à intégrer dans son processus de recrutement des facteurs qui pourront conditionner le choix du développeur.

Voici 5 astuces pour maximiser vos chances de recruter un développeur :

1La souplesse

Une qualité qui détermine le choix des développeurs

  • 37% des développeurs désignent la flexibilité comme étant une qualité recherchée chez leur futur employeur.

Lorsque vient le moment de fixer un rendez-vous, le recruteur devrait s'adapter un maximum aux contraintes de disponibilité du candidat. Prendre le temps de discuter avec le candidat en amont et pendant l'entretien est également une façon de le rassurer en lui montrant que l'entreprise serait ravie de le compter parmi ses membres.

2Permettre au candidat de se projeter

  • 30% des développeurs souhaitent que davantage d'entreprises leur annoncent au moins quels seront les interlocuteurs en présence lors de l'entretien.

Un développeur appréciera particulièrement la démarche d'un recruteur qui lui communique en amont une brève présentation du déroulé du rendez-vous. Le candidat abordera ainsi l'entretien avec davantage de sérénité, dans des dispositions optimales, car cela lui démontre le niveau d'engagement du recruteur.

3Sens de l'accueil et bienveillance

Le ciment de la relation entre le candidat et le potentiel futur employeur

  • 17% des développeurs mentionnent les entretiens comme étant la phase la plus contraignante dans le cadre de la recherche d'un nouvel emploi.

Un recruteur qui sait mettre à l'aise un candidat maximise ses chances de le séduire. Cela passe par de petites attentions qui de surcroît rendront les échanges plus spontanés, et donc plus productifs. Il ne faut pas hésiter, par exemple, à lui proposer de visiter les bureaux de l'entreprise ou encore à lui offrir un café.

4Instaurer un climat de transparence

  • 87 % des développeurs français sont déjà en poste, à temps plein ou partiel.

Ces développeurs ne quitteront pas leur emploi pour partir rejoindre un projet dont les contours peuvent leur sembler flous. Pour éviter cela, n'hésitez pas à exprimer clairement vos attentes afin que le candidat soit en mesure de se projeter et de s'engager. Soyez clair et concis lors de chaque étape du processus de recrutement. Le candidat doit être en mesure d'identifier ce que le recruteur recherche.

5Donner des nouvelles. Rapidement…

  • 43% des développeurs qui déclarent avoir eu une bonne expérience en tant que candidat ont reçu un appel ou un mail émanant directement du recruteur.

Le développeur étant courtisé par de nombreuses entreprises, il convient de le tenir informé rapidement des suites qui seront données au processus de recrutement, et ce afin d'éviter que celui-ci, faute de réponse, se tourne vers une autre entreprise. Ce conseil s'applique également en cas de retour négatif dans la mesure où l'attitude du recruteur engage la marque employeur, soit en définitif la réputation et l'attractivité de l'entreprise auprès des talents du secteur.

Source : Etude de la communauté en ligne de développeurs Stack Overflow

Image d’entête 510795242 @ iStock drumcheg

AUCUN COMMENTAIRE